20 conseils et astuces sur la pêche

20 conseils et astuces sur la pêche

10 conseils généraux sur la pêche 

Lac

1. Collez un appât .
Lorsque vous pêchez dans des herbiers plutôt épais , vous pouvez mettre une petite goutte de super colle sur l’hameçon pour ensuite y glisser votre ver. La colle tiendra le ver en place et vous ne le perdrez pas.
2. Ralentir afin de prendre de plus gros poissons .
Quand le poisson cesse soudainement de mordre, et que vous savez qu’il ce trouve dans les parages , optez pour un appât plus petit et ralentissez votre récupération. Passez d’un ver de 15 cm à un ver de 10 cm par exemple, et ralentissez la présentation. Bien souvent, le fait de simplement ralentir vous permettra de prendre de plus gros poissons.
3. Traînez votre ligne jusqu’à destination .
Lorsque vous êtes en bateau , vous pouvez , dérouler votre ligne du moulinet et la laisser traîner sur une distance d’environ 50 mètres, derrière le bateau, en route vers votre destination. Ensuite, enroulez-la complètement . Pour le reste de la journée, la ligne ne s’emmêlera et/ou ne s’entortillera pas.

4. N’oubliez pas votre marqueur .
Pensez toujours a avoir avec avec vous des marqueurs  de différentes couleurs afin de pouvoir personnaliser vos appâts. Dessinez par exemple une petite ligne rouge où se trouvent les branchies et votre appât aura l’air de « saigner ». Pour imiter une perche par exemple, vous pouvez coloriez les ailerons orange. Pour imiter une alose, ajoutez un point noir derrière l’œil, vers la queue , etc …

5. Mettre au point ses appâts
Lancez votre appât et ramenez-le. Observez-le jusqu’au retour a vos pied . Il devrait  revenir bien droit. S’il tourne vers la droite, tournez l’œillet vers la gauche avec des pinces à bec effilé ou faites l’inverse s’il tourne vers la gauche. Un appât mal mis au point ne se présente pas bien et n’attire donc pas le poisson.

6. utilisez une larve , pour vous sauvez .
Vous pouvez utiliser des larves en plastique pour attraper à peu près tout, de l’achigan à la perche et même des poissons d’eau salée, lorsque rien d’autre ne fonctionne. C’est un appât subtil et le poisson n’a pas à nager aussi rapidement pour l’attraper.

7. Prenez soin du poisson .
Essayez de ne pas manipuler le poisson brusquement. Tenez-le par la lèvre inférieure et n’enlevez pas sa couche de muqueuses protectrices. Le poisson peut tomber malade sans ses muqueuses pour le protéger.

8. Faites comme les animaux .
Différents animaux pondent dans les lacs, en fonction du moment du mois. C’est normalement le point de mire des poissons. Essayez différentes choses : des appâts qui imitent l’alose, la grenouille ou même une larve, ce genre de truc. L’un d’entre eux vous assurera sûrement d’une prise.

9. Laissez votre appât toucher le fond .
Après avoir lancé, voyez la ligne se détendre avant de la ramener. Cela signifie que l’appât a touché le fond, qui se trouve dans la zone parfaite. Ensuite, en enroulant la ligne, remuez légèrement la canne avec l’autre main. Ce mouvement imite très bien celui d’un ver vivant.

10. Trouvez le garde-manger, et vous trouverez le poisson .
Observez et recherchez toujours les grands hérons , ils recherchent la même nourriture que vos poissons. Lorsque vous trouvez les hérons, vous savez que les poissons ne sont en général pas bien loin.

  10 conseils sur le black-bass

 
1. Conservez vos vers déchiquetés .
Lorsque vos vers en plastique sont déchiquetés, conservez-les. L’achigan aime piéger une proie blessée. Ainsi, un ver en mauvais état est parfait, surtout dans les eaux peu profondes.

 
2. Le rouge trompe les poissons .
Dans les eaux peu profondes où il y a beaucoup de bois, de souches et de mottes d’herbages,vous pouvez utiliser un appât tournant à tête rouge ou rose, et un appât normal à hameçons rouges. Le rouge laisse croire aux poissons que l’appât est « blessé » – ce qui les incite à mordre.

 
3. Faites sauter votre appât .
Lorsque vous lancez, arrêtez-vous à mi-chemin au lieu d’aller jusqu’au bout – comme un coup d’essai au baseball. Ceci fait que l’appât rebondit sur la surface de l’eau à quelques pieds de sa cible. L’appât « saute » sur l’eau. C’est une bonne façon de vous frayer la voie sous les quais et autres structures.

 
4. Des hameçons bien aiguisés .
Vous pouvez utiliser une lime pour affûter vos hameçons chaque fois que vous prenez un poisson et avant chaque excursion de pêche. Il suffit de 30 secondes. L’achigan a des mâchoires osseuses. Ainsi, un hameçon bien pointu pénètre bien mieux.

 
5. Observez l’eau du vivier .
Lorsque vous mettez un achigan dans votre vivier, il crache souvent ce qu’il vient de manger. Un coup d’œil et vous saurez quelle couleur et quelle sorte d’appât utiliser pour le reste de la journée .

6. Faites face au vent .
Sacrifiez la distance de vos lancers et pêchez le visage au vent. L’achigan nage toujours avec le courant. Donc, il est toujours préférable qu’il trouve votre appât avant de vous trouver ( ou votre bateau si vous pêchez en bateau). De plus, le bruit de l’eau sur la coque de votre embarcation sera dirigé à l’écart de l’endroit où vous pêchez, ce qui est un autre avantage.
7. Au printemps, pêchez en eaux peu profondes .
Au printemps, l’achigan fréquente les lieux de ponte. Concentrez-vous sur les eaux peu profondes, surtout les cavités et anses à l’abri du vent. C’est là que l’achigan protège ses œufs. L’achigan mordra autant parce qu’il est irrité par votre appât que parce qu’il a faim.
8. Adaptez l’appât selon la saison .
L’achigan consomme différents types de nourriture selon la période de l’année. En général, en début d’année, il adore la langouste. Choisissez des appâts de couleur pêche. À l’été et à l’automne, il préfère l’alose. Choisissez donc des appâts chromés ou argentés.
9. Pêchez avant l’orage .
Le meilleur moment pour la pêche à l’achigan est avant l’arrivée du front. Le pire moment ? Tout de suite après. La pression atmosphérique rend le poisson plus actif. Gardez l’œil sur les nuages qui arrivent vers vous. Lorsqu’il fait trop beau, l’achigan est peu passible de mordre.
10. Embêtez votre achigan .
L’achigan a mauvais caractère ! Vous devez le tapoter sans cesse pour le faire fâcher, ce qui le fera mordre à l’hameçon. L’achigan aime se dissimuler et aime que l’appât lui soit présenté sous plusieurs angles. Parfois vous devrez lancer votre appât des centaines de fois au même endroit avant d’être récompensé par une prise.
Voilà pour ce petit article sur les quelques techniques et astuces j’espère que vous y aurez appris des choses 🙂 . Vous pouvez aussi partager cet article si il vous a plus 🙂 . A bientôt .
Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 21
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.