Comment choisir la couleur de ses leurres de pêche

Comment choisir la couleur de ses leurres de pêche

Comment choisir la couleur de ses leurres en fonction des poissons et de l’environnement?

Lorsque vous débutez la pêche au leurre, il est facile d’être complètement déboussolé face aux nombres important de leurres présents sur le marché et vous aurez du mal à faire votre choix, en fonction du type de pêche et du poisson que vous recherchez. Regardons comment choisir la couleur de ses leurres de manière fiable et efficace.

Mais avant de s’attarder plus en détail dans le choix de la couleurs de vos leurres, il faut déjà savoir comment est ce que les poissons perçoivent les couleurs. D’après plusieurs études menés, les scientifiques en on conclu que les poissons distinguent les couleurs tout comme nous. A la différence qu’ils la perçoivent avec une qualité un peu moins poussée, car la forme de leur cristallin, leur procure une vision assez floue à grande distance et qui deviendrait bien plus nette à courte distance.

Il faut aussi prendre en compte, la clarté de l’eau et le moment de la journée (matin, midi, soir)et même le temps (nuageux, ensoleillé etc.).

Les règles de base pour savoir comment choisir la couleur de ses leurres

Le choix de la couleur de votre leurre va varier en fonction des techniques et conditions. Lorsque que vous optez pour une couleur, votre sélection sera un mélange, entre la visibilité, le l’agressivité du poisson et bien d’autres variables.

Savoir comment choisir la couleur de ses leurres à un rôle encore plus utile quand  la visibilité est bonne et que le poisson peu  bien voir le leurre .
Et même avec les cuillers tournantes il y a la plupart du temps une couleur qui fonctionne mieux que les autres.

C’est pour cela que, sans nécessairement avoir tous les coloris imaginable, vous devez tout de même avoir un minimum d’option à proposer à  vos adversaires, et qui auront des objectifs bien différents.

En général plus l’eau est nette et plus la luminosité est présente, plus le coloris devra être discret et naturel, et même imitatif: nacré et dos noir, dos vert zébré de noir, translucide, marron ou kaki, pour les leurres souples, etc.

Au contraire plus l’eau est sombre et la clarté faible (coup du soir, temps pluvieux) et plus le coloris devra se voir:  blanc pur, fire tiger, jaune fluo ou chartreuse, orange, etc). Evidemment cette règle comme toute les règles connaît des exceptions, mais c’est déjà une bonne ligne directrice dans le choix de votre leurre.

Si les eaux sont troubles par exemple par temps de crue, on peut observer que les coloris particulièrement sombres donnent une meilleure visibilité, comme le noir et le violet par exemple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La pêche de la truite au vairon manié

Autre élément à prendre en considération, le degré d’agressivité du poisson. Lorsqu’il est en activité et qu’il mort, un coloris très visible ne le restreint pas, et ce, même en eau claire et augmente la détection du leurre.

Par exemple, un leurre au couleur très opposé tel que le fire tiger ( vert, jaune, orange, noir) fait un malheur sur les poissons qui chassent. Au contraire, un poisson qui se repose ou bien qui est habitué à par une pêche intensive  refusera en général les couleurs vives et contrastées.

Il est parfois fréquent qu’un coloris donne des résultats lorsque les autres ne fonctionnent pas, sans comprendre pourquoi. C’est pour cela, que lorsqu’il n’y a pas de touches, vous ne devez pas hésiter à tester d’autres couleurs, car l’échec peut venir de là.

Idem, quand une couleur fonctionne bien mais que les touches s’espace et/ou s’arrête, le remplacer vous permettra peut être de relancer la pêche. A défaut de comprendre parfaitement comment la couleur agit sur les poissons, soyez au moins  conscient qu’elle a la plupart du temps une grande importance.

Les différents éléments à prendre en compte pour savoir comment choisir la couleur de ses leurres

La couleur

Lumière sous l'eau
Les couleurs s’estompent au fur et à mesure .

Comme vu plus haut la couleur à une grande importance dans le résultat de votre partit de pêche, nous allons voir ici plus en détail quelle couleur choisir en fonction de divers paramètres.

Dans une eau plutôt claire dans laquelle vous aurez une bonne visibilité de jour, le poisson percevra votre leurre même à longue distance. Optez donc pour une couleur naturelle et plutôt sobre.Par exemple un coloris se rapprochant de celui du gardon est très bien pour séduire les prédateurs.

Dans une eau foncée avec peu de visibilité, les poissons chasseurs ont du mal à se nourrir et seront donc plus sensibles à des couleurs très voyantes qu’ils verront plus facilement dans des eaux troubles. Vous privilégierez donc les couleurs blanche, rose, et orange par exemple.

Vous l’aurez compris bien choisir la couleur de ses leurres est un élément important, et vous débuterez toujours votre prospection avec une couleur discrète.

Au contraire, opter pour la couleur la plus flashy possible pour commencer votre partit de pêche sur un nouveau poste, est plutôt risqué car un tel coloris pourra rendre les poissons recherchés très méfiants, quand vous tenterez de les séduire par la suite avec avec un leurre plus sobre.

La visibilité

Plus l’eau sera trouble, plus votre leurre sera dur à percevoir. Vous devrez donc estimer la visibilité de votre leurre au moment en question. Vous devez donc faire la différence entre: la luminosité et la clarté de l’eau.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche de l'ablette

La clarté de l’eau ne concerne que l’eau proprement observé. Elle est déterminé par la quantité de de particules en suspension dans l’eau.

C’est un facteur qui a son importance mais d’autres sont tout aussi important. Tel que l’intensité de la lumière naturelle. Celle ci oscille selon la saisonnalité, les nuages, l’heure, le vent, le fond de l’eau, etc…

Par exemple, une eau un tantinet trouble, peut très bien être plus lumineuse en été à midi qu’une eau claire et transparente un jour de pluie et avec un fond sombre. La visibilité dans l’eau sera largement meilleur dans le premier cas.

La saison

Les 4 saisons

La saison est un élément qui a son importance car le poisson à des habitudes alimentaires qui diffèrent en fonction des saisons. Vous devrez donc assortir vos leurres avec le poisson  fourrage présent durant votre partit de pêche.

Eau trouble et forte activitéEau trouble et faible activitéEau claire et forte activité Eau clair et faible activitéPour tous les types d'eau et de condition.
rouge ou même phosphorescent,
vert, jaune, violet
rouge,marron
Argent et bleuArgent et marron Or,argent et rose

Evidemment, il y aura toujours des exception, car chaque espèce de poisson a ses propres habitudes, que vous devrez connaitre au mieux. Mais cet article peut déjà vous donner une bonne ligne directrice pour ce qui est du choix de la couleur de vos leurres, et j’espère qu’il vous sera utile. Vous savez désormais comment choisir la couleur de ses leurres de manière fiable et efficace, j’espère que cela vous sera utile pour vos prochaines parties de pêche.

En complément vous pouvez aller voir cet article qui explique plus en détail la technique et les poissons recherchés. 

Si vous avez des questions vous pouvez les poser dans les commentaires, je me ferais un plaisir d’y répondre. N’hésitez pas à partager cet article si il vous a plu. A bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 23
    Partages

2 réactions au sujet de « Comment choisir la couleur de ses leurres de pêche »

  1. d’abord merci je suis au Gabon, je trouve que rouge et blanc est plus valable mais j’ai peche deux grand wahoo( 20 kg) avec un bleu jaune.
    une question sur le profondeur de nage du leure, la plus part de mes leurres sont 0.5m alors que le profondeur de l’eau est en general 3m , eat c ke je dois y mettre un qui nage plus profond?

    1. Bonjour merci pour votre commentaire, en effet vous pourriez essayer de profiter de la totalité de la profondeur de l’eau en essayant de pêcher avec des leurres qui nage plus profond comme des crankbait par exemple, avec lesquels vous pouvez pêcher jusqu’à 3 mètres de profondeur.

      Il faut faire des test pour voir ce qui convient le mieux pour l’endroit où vous pêchez et les poissons recherchés 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.