Tout savoir sur la pêche au lipless

Tout savoir sur la pêche au lipless

Comment bien débuter la pêche au lipless?

Le lipless cranckbait est un leurre dur très apprécié par les pratiquants de power fishing ( lancer-ramener en prospection rapide), mais aussi par nos amis les carnassiers. C’est typiquement le leurre fait pour la prospection, bruyant, et énervant notamment grâce à ses vibrations. Ce leurre sans bavette, existe en plusieurs formes et nage dans une position presque verticale. Regardons plus en détail comment pratiquer la pêche au lipless.

Comme bien des leurres il fut inventé au Etats-unis par un passionné, pour la pêche du black-bass, puis un peu plus tard un pêcheur eu la bonne idée d’ajouter des petites billes dans la coque de ce même leurre afin que celui-ci ne passe pas inaperçu une fois dans l’eau, et c’est ainsi qu’est arrivé le premier leurre creux bruiteur qui fit plus tard parlé de lui dans les grosses compétitions de pêche.

Son principe de mise en action est plutôt simple. Le lipless est un leurre accroché par le dos, assez fin et possédant un front plat. Ce méplat provoque un frein au moment de la traction et fait vite décrocher le leurre qui se rétablira rapidement grâce à son corps plat lui servant de quille en créant une vibration très rapide. Ce leurre nage tête en bas en se balançant rapidement, ce qui lui permet de faire tinter ses billes quand il en est équipé.

Vous ressentirez certainement ces vibrations dans votre canne et lorsque celles-ci cesseront, c’est surement que votre leurre vous ramènera une belle touffe d’herbe.

Le lipless est un leurre qui se lance bien, il pêche à toutes les profondeurs et il est attractif. De plus il multiplie les signaux afin d’attirer les carnassiers; vibrations, bruits des billes et flashs de couleurs. Il est très fort pour déclencher des réactions d’agressivité et autres attaques instinctives, sur tous types de carnassiers.

Les lipless peuvent être employé en de multiples circonstance et de divers manières; en lancer-ramener rapide, pêche de tombant et structure comme au mort-manié, et même à la dandine vertical.

La majorité des lipless se lancent plus loin que la plupart des autres leurres, donc lorsque vous cherchez à couvrir du terrain, depuis le bord ou d’une embarcation, c’est une qualité à prendre en compte. Vous pouvez être sur que votre lipless ne passera pas inaperçue, même dans les endroit où la visibilité est mauvaise, grâce aux vibrations et aux bruits des billes. Il vous permettra également de prospecter plusieurs couche d’eau, de la surface à plusieurs mètres, en faisant varier la vitesse de récupération; Très rapide pour pêcher sous la surface, rapide pour pêcher entre deux eaux, et plus modéré pour passer près du fond. Vous pouvez aussi changer le grammage de votre leurre afin de varier la profondeur de pêche.

Il est possible de trouver sur le marché des lipless dégageant un “son” plus ou moins accentué, plus grave avec des grosses billes d’acier, des plus aigus équipé de billes de verre, et il existe même un mélange des deux. Toutefois, autant de bruit peut parfois faire fuir les poissons plutôt que de les attirer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche de l'amour blanc

Les différents lipless pour la pêche au lipless

les différents modèles de lipless

La caractéristique principale du lipless est son point d’ancrage au centre du leurre. C’est cette spécificité qui donne au lipless cette nage vibrante très différente de celle d’un poisson nageur dont l’accroche est sur l’avant.

Par exemple avec un cranckbait l’ondulation de grande amplitude, et l’arrière ce déplace de gauche à droite.

Avec le lipless l’avant et l’arrière partent de gauche à droite, ce qui donne ces fameuses vibrations.

Et lorsque votre lipless possède une bille bruiteuse, celle-ci est très agité et donc très sonore.

Les lipless flottants sont les meilleurs pour prospecter les eaux peu profondes. Lorsque vous voyez ou sentez un obstacle, arrêtez de moulinet de manière à ce que le leurre remonte. Il est aussi possible de l’utiliser comme leurre de surface  en l’animant avec des petits coup de canne.

Le lipless coulant quant à lui, vous permettra d’explorer des zones très profondes il vous suffit de le laisser couler puis de le ramener une fois la profondeur désiré atteinte.

Comme pour tous les leurres, chaque couleurs peut fonctionner, comme d’habitude vous devrez vous adapter en fonction du lieu, de la température, de l’humeur des carnassiers et de bien d’autres facteurs… Pour plus de détails sur comment choisir la couleur de ces leurres cliquez ici pour voir l’article dédié à ce sujet. 

La pêche au lipless silencieux

Le lipless silencieux n’est pas le plus récent, il possède un méplat frontal lui permettant de “vibrer” tout en s’opposant à la force d’écoulement des liquides. Il est produit avec des matériaux coulant et a pour principal avantage sa masse, qui vous permettra de le lancer loin même face au vent. Cependant, il a pour défaut de pêcher creux et les accrochages sont monnaies courantes avec ce genre de leurre.

La plupart des modèles existes en deux formes distinctives: un leurre plus massif, ressemblant a un modèle bruyant mais sans bille, et un lipless plus fin très efficace lorsqu’il est manié sur le fond. Sur ce dernier modèle la vibration n’est pas mise en place grâce au méplat, mais grâce à la différence d’épaisseur entre le dos et le ventre du leurre.

La pêche au lipless en lancer-ramener ou au manié

Le lipless envoie 3 signaux principaux.

  • Un signal vibratoire (vibration se répercutant loin autour de lui).
  • Un signal sonore (les billes bruiteuses).
  • Un signal visuel ( flashs lumineux rapide grâce au rolling du leurre).

Vous pouvez donc pêcher de deux manières avec ce leurre; en linéaire ( lancer-ramener) ou au manié sur le fond.

 La pêche au lipless en linéaire

Le linéaire est une pêche active, de réaction, ayant pour but de séduire les carnassier en chasse. Ici vous devrez peigner l’eau tout en laissant votre leurre pêcher dans les différentes couches d’eau. Vous pouvez réaliser un belle partie de pêche avec cet technique, la touche sera franche et l’hameçon se pique plutôt bien au bord de la gueule puisque le poisson poursuit le leurre avant de le mordre. Pour les postes en lancer-ramener, privilégiez les zones uniformes peu ou moyennement profondes, tel que les plages, hauts fonds herbeux, flats caillouteux etc…

Dans ces secteurs le poisson peut se trouver n’importe où, en maraude enfoui dans les herbes ou en embuscade derrière un cailloux. Il n’y a pas de poste marqué, et impossible de tout pêcher centimètre par centimètre, il faut donc un leurre capable de balayer rapidement la zone et pouvant faire réagir les poissons actif sans trop insister.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le comportement des poissons en fonction des mois

Vous devrez trouver la bonne vitesse de récupération afin que le leurre passe juste au-dessus du tapis d’herbe. Si celui-ci a le malheur de finir dans les herbes, procédez à un coup de poignet sec, un peu à la manière d’un ferrage rapide, cela suffit en général à déchirer la tige d’herbe. Toutefois, ce n’est pas un leurre anti accroche, donc mieux vaut éviter les endroits encombré d’herbiers où le spinnerbait serait un bien meilleur choix.

La pêche au lipless au manié

Nous sommes toujours ici dans une optique de prospection rapide, ainsi que dans l’espoir de faire réagir les poissons. Prenez un leurre souple animé près du fond par exemple, en eau profonde ou accidenté, celui-ci peut parfaitement passer inaperçue. Le lipless avec ses vibrations et ses billes bruiteuses se fera forcément remarqué et d’autant plus lorsque l’eau est trouble.

Le lipless manié sera plus délicat, car il ne s’utilise que dans des postes bien défini, où ce trouve des carnassiers plus calmes. Vous lancerez votre leurre sur le poste en question et vous l’animerez par des bonds. Le lipless va alors vibrer à la traction puis couler tête la première, se poser au fond puis de nouveau vibrer. Voilà qui devrait énervé les poissons collé sur le fond. Vous pouvez aussi procéder par des tirées-relâchés avec récupération du mou mais pensez bien à faire varier l’intensité ainsi que l’amplitude des tirées.

Généralement, les poissons répondant bien à ce leurre sont les brochets, perches et sandres.

Mais aussi silures, truites et chevesnes.

Matériels pour la pêche au lipless

Les lipless peuvent aussi bien être utilisé en spining comme en casting, avec une canne de puissance moyenne (10-30gr, médium heavy), et pas trop raide afin de vous épargner les décrochages. Pour le moulinet, optez pour un modèle à vitesse récupération élevée, rempli d’un nylon 28/100ou tresse fine afin de mieux couper les herbiers.

Le lipless est un leurre particulièrement efficace en été et en automne, car il sait comment attirer les carnassiers. De plus, nul besoin d’animation compliqué ou de canne bien spécifique, aurez juste besoin d’un matériel vous permettant de lancer loin.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager autour de vous. En complément vous pouvez aussi jetez un coup d’œil a cet article sur le cranckbait.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 22
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.