Glossaire

Glossaire

A .

Abiotique : Se dit d’un milieu où aucune vie ne peut se développer .

Able de Heckel : Poisson de la famille des cyprinidés , dont le nom latin est Leucaspius délineatus  . Il est peu recherché des pêcheurs , mais ce capture à la ligne .

Acclimatation : Action de faire vivre et se reproduire une espèce végétale ou animale dans un milieu qui n’est pas le sien .

Acclimater : Habituer une espèce végétale ou animal à un climat .

Action d’une canne : Manière dont se courbe la canne selon la résistance que l’on y oppose . Une canne peut être à action de pointe ( seule l’extrémité de la canne se courbe ) , à action semi-parabolique ( la canne se courbe par le milieu ) ou à action parabolique ( la canne se courbe sur toute la longueur ) .

Adipeuse ( nageoire):Petite nageoire impaire, dorsale, constituée de tissu adipeux et dépourvue de rayons.

Aérobie : Qualifie les organismes qui ne peuvent vivre dans un milieu dépourvu d’oxygène .

Affluent : Cours d’eau se jetant dans un autre cours d’eau ou dans un lac .

Aguichage : Action qui consiste à manier sa ligne pour éveiller l’attention des poissons .

Agrafe : Petit instrument permettant le raccord ou la séparation de deux éléments d’une ligne ( généralement le corps de ligne et le bas de ligne ) .

Agrainage, agrainer : Action d’amorcer en lançant des graines (Blé chènevis…)

Aiguille à locher : Petit outil permettant de passer le bas de ligne dans une esche sans l’abîmer .

Alevin : Jeune poisson né dans l’année .

Aleviner : Peupler une rivière ou un plan d’eau de jeunes poissons . Cette opération se pratique dans les milieux dont la qualité de l’eau ne permet pas une reproduction naturelle ou dans le cas d’une forte pression de pêche .

Allogène : D’une origine différente de celle de la population autochtone . En France , le black-bass et le poisson chat sont des espèces allogènes .

Alluvions : Sédiments transportés et déposés par le courant . Selon les milieux , il s’agit d’alluvions fluviatiles , lacustres ou marines .

Amadou : Substance spongieuse provenant de la chair d’un champignon ( l’amadouvier ) , dont on se sert pour sécher les mouches artificielles ( imitations d’invertébrés aquatiques ) .

Aménagement piscicole : Les associations de pêcheurs ont la mission de gérer la pêche , de protéger les milieux aquatiques , mais aussi de les entretenir en débroussaillant les berges , en faisant désenvaser le lit d’une rivière , en éliminant les embâcles , en disposant des abris pour les poissons ou en aménageant des frayères .

Amont : Partie supérieur d’un cours d’eau , d’où vient l’eau qui passe devant le pêcheur .

Amorce : Produit lancé sur un coup afin d’y attirer les poissons .

Amorcer : Jeter à l’eau de l’amorce pour attirer les poissons .

Amorçoir : Petite boîte trouée remplie d’amorces que l’on fixe à la ligne afin d’obtenir un amorçage précis .

Amortisseur : Élastique fixé entre le scion et la ligne , permettant d’amortir le ferrage .

Anadrome : Caractéristique d’un poisson comme le saumon et la truite de mer dont la croissance se déroule en mer et la reproduction en rivière .

Anaérobie : Qualifie les organismes qui peuvent vivre dans un milieu dépourvu d’oxygène .

Anale : Nageoire impaire située près de l’anus .

Anneau : Bague en métal fixée sur la canne devant assurer le coulissement parfait du fil . Les anneaux doivent être bien répartis sur la canne afin de ne pas nuire à son action .

Anodonte : Mollusque bivalve de grande taille .

Anse de panier : Pick-up de moulinet à tambour fixe , en forme d’anse de panier .

Antenne : Partie du flotteur qui sort de l’eau et permet son contrôle visuel , ainsi que l’équilibre du flotteur .

Anti-retour Mécanisme empêchant le retour en arrière de la manivelle du moulinet .

Antivrilleur :  Sorte d’émerillon permettant d’empêcher le vrillage d’une ligne par les mouvement d’un leurre .

Appât :  Tout ce qui s’accroche à l’hameçon d’une ligne pour capturer le poisson . Contrairement aux leurres , les appâts sont comestibles . On distingue les appât d’origine animale et ceux d’origine végétale , mais il en existe aussi en matière synthétiques , comme certaines pâtes .

Appâter : Escher un hameçon ou attirer des poissons avec des appâts .

Apron : Poisson de la famille des percidés , dont le nom latin est Zingel asper . Il n’est pas recherché des pêcheurs , mais mord parfois à la ligne (Sa présence est très localisée  bassin du Rhône ) .

Araignée : Type de mouche artificielle , sans aile .

Arénicole : Ver marin vivant dans les vasières littorales , utilisé en guise d’appât.

Ardillon : Contrepointe de l’hameçon , destinée à l’empêcher de ressortir de la gueule du poisson .

Ariel : Nom d’une monture utilisée pour pêcher au poisson mort , comprenant un lest allongé en plomb .

Arraché : Extraction de l’eau d’une ligne à mouche . Pour pêcher avec discrétion , l’arraché doit se faire en douceur . Il s’agit également de la partie d’une ligne plus forte que le corps de ligne , destinée à supporter la violence des lancers lourds .

Artificielle : Imitation d’un insecte que l’on utilise à la pêche pour tromper les poissons .

Assec : Etat d’un plan d’eau vidangé . Le niveau de l’eau est alors au plus bas .

Associated Fishing Tackle Manufactured of America : Association regroupant des fabricants de matériel de pêche à l’échelon international .

Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique ( AAPPMA ) : Association de pêche reconnue par l’Union national pour la pêche et la protection du milieu aquatique . Elle dépend d’une fédération départementale et délivre les cartes de pêche et les timbres piscicoles .

Attaque : Action du poisson qui mord à l’hameçon .

Aval : Partie inférieure d’un cours d’eau , vers laquelle le courant se dirige .

Avalaison : Migration vers la partie inférieure des cours d’eau ou vers la mer .

Avançon : Court bas de ligne en acier ou en en très gros fluoro carbone  pourvu d’un hameçon , conçus pour résister aux dents de certains carnassiers .

Avon : Terme anglais désignant un modèle de flotteur anglais que l’on utilise pour pêcher en eau courante . Son corps renflé se termine part une tige mince . Il présente deux ou trois points de fixation . L’Avon Topper , dont la tige est en quill de corbeau , fait partie de cette catégorie de flotteurs . Il a été inventé par le pêcheur de compétition anglais Haskins Topper .

 

B .

Backing : Réserve de fil qui prolonge la soie sur un moulinet de pêche à la mouche .Très utile pour combattre les gros poissons .

Bague : Anneau fixé sur la poignée de la canne , permettant d’y attacher le moulinet .

Baïne : Cuvette de sable creusée par les courants et mouvements de la mer . Lieux de concentration de poissons . Mais souvent dangereux pour le pêcheur quand la mer monte .

Balance : Petit filet tendu sur un cercle de métal qui sert à la capture des écrevisses et des bouquets .

Bâillon : Accessoire servant à maintenir la mâchoire d’un poisson ouverte afin de pouvoir ôter un hameçon .

Ballastière : Plan d’eau exploité pour l’extraction des graviers. Ces pièces d’eau sont alimentées lors des crues de cours d’eau se trouvant à proximité ou par infiltration .

Bambou : Plante utilisée autrefois pour fabriquer les cannes à pêche .

Bas de ligne : Partie de la ligne à laquelle est fixée l’hameçon , le bas de ligne a un diamètre généralement inférieur de 2 à 4 /100 à celui du corps de ligne .

Barbillon : Organe situé autour de la bouche d’un poisson et pourvu de facultés sensorielles .

Bavette : Déflecteur placé à l’avant d’un poisson nageur ou d’une monture à poisson mort , servant à orienter sa nage à la traction .

Bannière : Section du fil de pêche qui va de la pointe de la canne à la surface de l’eau .

Bécart : Salmonidé mâle dont les mâchoires se courbent en forme de bec durant la période de reproduction .

Berge : Bord de d’eau .

Biberon : Leurre destiné à la pêche de la perche , généralement utilisé avec un montage de gambe .

Bief : Partie d’un canal située entre deux écluses ou canal de dérivation d’un ouvrage hydraulique .

Biotope : Milieu biologique géographiquement défini , composé de différents éléments ( faune , flore , température , qualité de l’eau , etc .. ) .

Biocénose : Population vivante d’un biotope homogène .

Biomasse : Quantité d’organisme vivant dans un milieu donné .

Blageon : Poisson de la famille des cyprinidés , dont le nom latin est Leuciscus soufia . Il est peu recherché des pêcheurs , mais mord bien à la ligne .

Blanc : On désigne par poissons blancs toutes les espèces de cyprinidés .

Blanchaille : Appellation péjorative . Désigne l’ensemble des poissons blancs , comme l’ablette ou le gardon .

Blanchir : Montrer les flancs après la bagarre au bout de la ligne , en parlant d’un poisson épuisé .

Blank : Composant brute dans lequel on taille et aménage les éléments de la canne à pêche .

Blennie fluviatile : Poisson de la famille des blennidés dont le nom latin est Blennius fluviatilis . Il n’est pas recherché des pêcheurs et ne se capture pratiquement pas à la ligne .

Bouchon : Flotteur en liège de forme trapue .

Bouillette : Appât rond composé de farines de protéines végétales ou carnées . Vient du mot anglais boilie .

Bouler : Action de remuer le fond afin de créer un nuage trouble , destiné à attirer le poisson en surface .

Bouquet : Ensemble de plusieurs appâts de la même sorte , esché sur le même hameçon .

Bourriche : Filet immergé , destiné a garder les poissons vivants .

Bouton de noce : Tubercules apparaissant sur le corps des cyprinidés mâles lors de la période de reproduction .

Bouvière : Poisson de la famille des cyprinidés , dont le nom est Rhodeus amarus , il n’est pas recherché des pêcheurs , mais se capture parfois à la ligne .

Braconnage : Fait de pêcher sans autorisation , de capturer des poissons protégés , de pêcher en période de fermeture ou d’utiliser des procédés ou des engins interdit . Ces actes de braconnage caractérisés sont punis sévèrement par la lois .

Branchies : Organes respiratoires des poissons .

Branchiospines : Extensions situées à la concavité des arcs branchiaux d’un poisson . Elles empêchent les proies de ressortir par les ouïes tout en laissant passer l’eau .

Bras mort : Chenal abandonné d’un cours d’eau . C’est une zone humide où une multitude d’espèces ( des poissons , mais aussi des oiseaux ) se reproduit .

Brider : Contrôler le départ d’un poisson s’est saisi de l’esche et entraîne la ligne .

Brin : Élément d’une canne .

Bredouille : Fait de ne pas avoir pris un seul poisson .

Buldo : Flotteur sphérique en plastique , lesté par de l’eau ou des plombs . On l’utilise pour la pêche à la mouche sèche ou noyée et parfois au vif .

Bulles : Signes caractéristiques de l’activité des poissons . Si les bulles se déplacent elles indiquent que les poissons fouisseurs recherchent leur nourriture dans la vase . Si elles restent au même endroit , il s’agit plutôt de de la remontée d’un gaz de fermentation .

Butée : Obstacle crée par un plomb visant à bloquer une plombée ou un flotteur coulissant .

C .

Cadre : Accessoire de bois ayant la forme d’un cadre et faisant office de moulinet . Il était autrefois utilisé pour pêcher au poisson mort . On l’emploie encore aujourd’hui dans certaines régions .

Carrasin doré : Poisson de la famille des cyprinidés dont le nom latin est Carassius auratus . C’est le fameux poisson rouge .

Carbone : Matériau relativement récent utilisé pour la fabrication des cannes en raison de sa légèreté et de sa rigidité .

Carnassier : Poisson se nourrissant d’autres poissons ( parfois de la même espèce ) .

Carnivore : Qualifie tout être vivant dont le régime alimentaire est à base de chairs .

Casier : Nasse a crustacés ( homards , crevettes ou crabes ) .

Casque : Lest en forme cônique destiné a plomber une monture en maintenant la tête du poissonnet mort .

Catadrome : Caractéristique d’un poisson , comme l’anguille , dont la croissance se déroule en rivière et la reproduction en mer .

Catégorie : Les cours d’eau sont classés en deux catégories ; la partie amont est appelé première catégorie et la partie aval , seconde catégorie . La pêche en eaux de première catégorie est soumise à une réglementation assez stricte .

Caudale : Se dit de la nageoire impair , situé à l’extrémité inférieure du poisson .

Cendrée : Petit plomb sphérique fendu , au poids extrêmement léger , servant à l’équilibrage d’une ligne .

Cerques : Double fibre qui prolonge la queue des éphémères et de certains autres insectes . Bien utiles pour l’équilibre de flottaison des mouches artificielles .

Chabot : Poisson de la famille des cottités , dont le nom latin est Cottus gobio . Il n’est pas recherché des pêcheurs et ne mord pratiquement pas à la ligne .

Chevrotine : Plomb sphérique fendu , plus gros et plus lourd qu’une cendrée .

Civelle : Alevin de l’anguille .

Clipot : Tige en métal maintenant l’empile écartée la ligne afin d’éviter des emmêlements .

Coque : La torsion d’un bas de ligne en acier provoque une déformation ; la coque est le point qui risque de casser lors d’une tension brutale .

Collerette : Partie d’une mouche artificielle composé d’un ou plusieurs hackles enroulés .

Confluence : Lieu ou une rivière se jette dans une autre .

Conseil supérieur de la pêche ( CSP ) : Organisme institué par la loi . Cet établissement public donnait son avis sur les mesures législatives et réglementaires concernant l’exercice de la pêche en eau douce et centralisait les produits de la taxe piscicole  . Il administrait par ailleurs les gardes-pêche commissionnés  qui avaient la mission de faire respecter la réglementation de la pêche et d’agir pour la préservation des milieux aquatiques . Aujourd’hui cet organisme a été remplacé par l’ONEMA et les gardes-pêche du CSP  sont devenus des agents de l’environnement .

Corps de ligne : Partie de base de la ligne situé entre le scion et le bas de ligne .

Coup : Secteur de pêche .

Coulée : Veine d’eau qui entraîne le flotteur sur un trajet défini .

Coulissant : Qualifie une plombée ou un flotteur qui peut se déplacer librement sur une partie de la ligne .

Coup : Poste défini ou se tiennent des poissons , ou espaces où l’on décide de pêcher .

Cranckbaits : Leurres plongeants  très efficaces pour les carnassiers d’eau douce ( brochets , black-bass ) .

Crosse : Scion coudé recevant l’amortisseur .

Crinelle : Bas de ligne en acier ou en matière synthétique , utilisé pour confectionner des bas de ligne résistant aux dents tranchantes des carnassiers , comme le brochet .

Cuiller : Leurre en métal dont l’éclat et les mouvement ressemblent à ceux d’un poissonet ; on l’utilise pour pêcher les carnassiers .

Cuir-amadou : Petit accessoire servant à sécher une mouche afin qu’elle flotte correctement . La matière utilisée provient de l’amadouvier , un champignon parasite dont on se servait autrefois pour réaliser du tissu et des mèches à briquet .

Cuissardes : Bottes montant jusqu’en haut des cuisses , utilisées lorsque le pêcheur se déplace dans l’eau .

Cul de canard : Duvet provenant du voisinage de la glande graisseuse des canards . Excellent hydrofuge .

Cyprin : Poisson appartenant à la famille des cyprinidés .

Cyprinidés :  Famille de poissons blancs comprenant l’ablette , le barbeau , le brême , la carpe , le chevesne , le gardon , le rotengle , la tanche , la vandoise , etc … ) .

 

D .

Dandiner : Animer un leurre verticalement afin d’accroître son attirance .

Défense : Efforts déployés par un poisson lorsqu’il veut se libérer d’une ligne .

Dégorgeoir : Outil servant à extraire l’hameçon de la bouche d’un poisson .

Dégorger : Ôter un hameçon de la bouche d’un poisson à l’aide d’un outil prévu à cet usage : le dégorgeoir .

Départ : Touche violente d’un poisson .

Dévalaison : Début de la migration pour les poissons qui vont ou retournent à la mer pour croître ou se reproduire.

Dévidage : Sortie de la ligne d’un moulinet .

Devon : Terme anglais désignant un leurre qui imite un poisson armé d’un ou plusieurs hameçons . Lors de la récupération , le devon entre en rotation .

Distrophisation : Eutrophisation d’un milieu aquatique provoquée par un facteur humain  ( pollution , ralentissement du courant etc .. )

Down Stream : Action de pêche vers l’aval , c’est à dire en descendant un cours d’eau .

Dragage : Comportement de la mouche à la surface de l’eau , lorsque celle-ci ne dérive pas correctement .

Dubbing : Agglomérat de poils ou de fibres sur le fil collant pour constituer le corps de certaines mouches .

Dudule : Rondelle de caoutchouc servant à fixer une ligne au bout du scion d’une canne au coup .

Dun : Terme anglais . Mouche artificielle imitant un subimago .

 

E .

Eaux closes : Terme juridique désignant les eaux qui ne communiquent pas avec les eaux libres .

Eaux libres : Terme juridique qui désigne les eaux s’écoulant vers la mer .

Eaux Saumâtrex : Eau dont la salinité est variable , plus ou moins élevée qu’en milieu marin , et dont le biotope se situe entre celui d’eau douce et celui d’eau de mer .

Écureuil : Indicateur de touche mécanique utilisé pour la pêche à la plombée .

Echelle à poissons : Succession de bacs empilés en décalage pour permettre aux poissons migrateurs de franchir un obstacle .

Effluent : Cours d’eau qui sort d’un lac .

Égrener : Lancer des graines , en guise d’amorçage de rappel , afin de maintenir les poissons sur un coup .

Electrique : Technique utilisée par les gardes-pêche et les scientifiques pour réaliser les inventaires piscicoles . Une décharge électrique tétanise le poissons et ils peuvent ainsi être comptés ou marqués , puis relâchés : cette technique n’est absolument pas nuisible aux poissons qui y survivent sans aucun problème .

Émergente ( mouche ) : Mouche artificielle qui imite un subimago progressant dans la pellicule d’eau avant le déploiement de ses ailes .

Émerillon : Élément métallique destiné à empêcher le vrillage d’une ligne .

Emmanchement : Se dit d’une canne dont les éléments s’emboîtent les uns dans les autres .

Empile : Bas de ligne .

Empoissonnement : Déversement de poisson pour repeupler une rivière ou un plan d’eau .

Emgamage : Action d’engamer .

Engamer : Se dit d’un poisson lorsqu’il avale une esche .

Epilimnion : Désigne la couche d’eau superficielle d’un lac située au-dessus de la thermocline .

Épinoche : Poisson de la famille des gastérostéidés , dont le nom latin est Pungitius pungitius . Il n’est pas recherché des pêcheurs , mais se capture parfois à la ligne . Se différencie de l’épinochette par le nombre de ses épines dorsales : 2 à 4 .

Épinochette : Poisson de la famille des gastérostéidés , dont le nom latin est Pungitius pungitius . Il n’est pas recherché des pêcheurs , mais se capture parfois à la ligne . Se différencie de l’épinoche par le nombre de ses épines dorsales : 6 à 12 .

Épuiser un poisson : Fatiguer un poisson qui à mordu à la ligne pour le mettre au sec .

Épuisette :  Matériel composé d’un manche et d’un filet , rond ou triangulaire , utilisé pour emprisonner le poisson à l’issue du combat , avant de le sortir de l’eau .

Eschage au cheveu : Type de montage où l’appât est fixé à un brin libre rattaché à l’hameçon et non pas directement à l’hameçon . On l’utilise pour pêcher la carpe à la bouillette ou à la graine .

Esche : Appât fixé sur l’hameçon , destiné à être mangé par le poisson .

Escher : Mettre une esche sur un hameçon .

Estran : Partie du rivage découvert par la marée .

Esociculture  : Elevage du brochet .

Esturgeon commun : Poisson de la famille des aspenséridés , dont le nom latin est Acispenser  sturio . Les populations sont rares et sa pêche est interdite .

Étiage : Niveau annuel le plus bas d’une rivière .

Euryhalin : Se dit d’un poisson qui vit aussi bien en mer qu’en eau douce .

Eurytherme : Se dit d’un poisson pouvant supporter des variations de température importantes .

Eutrophisation : Accroissement des matières nutritives dans l’eau , ce qui cause , à terme , son étouffement et son comblement .

Exuvie : Enveloppe abandonné par certain insecte lors de leur mue .

 

F .

Feeder : Petit récipient ajouré que l’on remplit d’amorce et que l’on lance en même temps que la ligne à laquelle il sert de plombée .

Fer : Terme qualifiant le piquant et la résistance de l’hameçon .

Ferrer : Tirer sur une ligne plus ou moins brutalement afin de s’assurer de la pénétration de l’hameçon dans la gueule du poisson .

Fibre de verre : Matériau utilisé pour la fabrication de canne , la fibre de verre est beaucoup plus légère qu’autre fois . Si elle est moins performante que le carbone elle permet de réaliser des cannes d’un excellent rapport qualité/prix .

Flats :  Zones de hauts fonds marins tropicaux que l’on trouve souvent à l’intérieur des barrières coralliennes . Se pêchent à la mouche , presque comme en rivière .

Flashabou : Sorte de laine synthétique de couleur brillante servant au montage des mouches .

Flotteur : Instrument flottant destiné à maintenir l’hameçon à une profondeur définie et à indiquer les touches .

Fond : Partie la plus profonde d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau .

Forgé : Terme qualifiant la rigidité d’un hameçon .

Fouillis : Ensemble de plusieurs esches , de même nature ou de provenance différente , destiné à amorcer un coup ou a escher un hameçon .

Fourreau : Sac permettant de ranger les cannes et de les protéger .

Fraie : Période de reproduction des poissons .

Frayère : Partie du lit de la rivière où les poissons se reproduisent .

Frein : Système qui permet le contrôle du déroulement du fil d’un moulinet .

 

G .

Gaffe : Accessoire composé d’un crochet acéré et d’un manche permettant de sortir de l’eau un poisson trop grand pour entrer dans une épuisette . La gaffe est surtout utilisé pour le brochet , le saumon et le silure .

Gambe : Ligne armée de plusieurs hameçons , montés en potence .

Gillie : Guide de pêche anglo-saxon .

Gober : Se dit d’un poisson qui vient manger un insecte en surface .

Gravière : Partie d’une rivière peu profonde au fond jonché de cailloux et où le courant est assez fort .

Grégaire : Qualifie pour un poisson le fait de vivre avec ses congénères .

Grelot : Objet utilisé comme indicateur de touche composé d’une sphère creuse en métal qui contient un bille métallique .

Grip : Poignée supplémentaire propre à certaines cannes ( notamment pour le surf-casting ) .

 

H .

Hackles : Tours de plume plus ou moins fournis pour figurer les pattes d’un insecte aquatique qui permet à la mouche sèche de flotter sur l’eau .

Halieutique : Terme s’appliquant à ce qui se rapporte à la pêche .

Hampe : Tige de l’hameçon .

Herbier : Flore aquatique .

Herl : Fibre de plume servant à réaliser le corps de certaines mouches artificielles .

Homing : Voyage de retour du saumon vers sa rivière natale .

Hybridation : Croisement de deux différentes espèces de poissons .

 

I .

Imago : Stade achevé de la transformation d’un insecte aquatique .

Incubation : Période pendant laquelle l’œuf de poisson fécondé va se transformer pour donner naissance à un alevin .

Indicateur de touches : Instrument destiné à avertir le pêcheur d’une touche .

 

J .

Jig : Forme de pêche à la dandine en mer . Très fastidieux mais efficace .

Jusant : Marée descendante .

 

L .

Lancer : Projeter , grâce à un mouvement de la canne , une esche ou un leurre pour atteindre un coup éloigné .

Lest : Poids destiné à plomber une ligne .

Leurre : Objet pourvu d’un hameçon , imitant une esche vivante , destiné à leurrer le poisson .

Ligature : Enroulement d’un fil destiné à joindre deux éléments de canne ou à anneau .

Ligne latérale : Principal organe de la perception chez les poissons .

Lisse : Partie calme de la rivière où le courant est soit nul , soit très lent .

Livre : Unité de mesure anglo-saxone , correspondant à 453 grammes , utilisée pour la pesée d’un poisson .

Locher : Passer une ligne entre la chair et la peau d’un appât au moyen d’une aiguille .

 

M .

Maille : Taille minimale légale d’un poisson . Et mesure du carré de la maille d’un filet ( d’où vient le mot ) .

Marnage : Hauteur d’eau exprimée en mètres entre haute et basse mer .

Montant : Période de montée de la marée .

Montage : Préparer le matériel avant de pêcher , fabriquer une ligne .

Monture : Objet faisant partie de l’hameçon , destiné à assurer une parfaite tenue de certaines esches , telles les poissonnets morts .

Mouche artificielle : Leurre ressemblant à une mouche et utilisé essentiellement pour la pêche des salmonidés qui se nourrissent en gobant les insectes à la surface .

Moucheronner : Action d’un poisson qui monte à la surface pour gober un insecte .

Moulinet : Action de tourner la manivelle du moulinet pour ramener la ligne .

Morte eau : Marée à très faible coefficient .

Multiplicateur : Se dit d’un moulinet dont la récupération par tour de manivelle est supérieure au tour de tambour.

 

N .

Nageoires : Les poissons sont pourvus de nageoires qui leur servent à la nage et à l’équilibrage . On trouve les nageoires qui leur servent à la nage et à l’équilibrage : dorsale , sur le dos , caudale sur la queue , anale sur le ventre près de la nageoire caudale , pelvienne sur le ventre sous la nageoire dorsale , et pectorale sur les cotés près de la tête.

Nerf : Qualifie les réactions d’une canne à des tirées plus ou moins fortes .

Nid : Endroit aménagé par un poisson en vue de la ponte . Le nid doit permettre une certaine protection des œufs .

No-kill : Remise à l’eau du poisson capturé .

Nordé : Vent de nord-est .

Noroît : Vent de nord-ouest .

Nymphe : Etat de l’insecte lors de sa transformation de larve en mouche émergente .  

Nylon : Fil de pêche monofilament à base de résine polyamide .

 

O .

Oeillet : Anneau placé a l’extrémité de la hampe d’un hameçon , destiné à facilité la fixation de la ligne .

Olive-Olivette : Plombs en forme d’olive de poids variables .

Omnivore : Qualifie tout être vivant ayant un régime alimentaire à la fois carnivore et herbivore .

Ondulante : Qualifie une cuiller dont les mouvements vacillants imitent ceux d’un poissonet malade .

Onema : Office national de l’eau et des milieux aquatiques . Le gendarme de la qualité de l’eau et de la pêche .

Opercule : Volet mobile recouvrant et protégeant les branchies chez les Poissons.

 

P.

Palette : Extrémité aplatie de l’hameçon ( par opposition à œillet ) .

Pater-noster : Montage dont le bas de ligne est monté en dérivation .

Paravane : Planchette plus ou moins lestée utilisée en pêche à la traîne pour varier la profondeur des leurres en remorque .

Pelote : Boule d’amorce entourant la plombée , monté en dérivation .

Perle : Petite bille imitant une graine , destinée à leurrer le poisson .

Perruque : Emmêlement d’une ligne .

PH : Mesure de l’acidité d’un liquide .

Pick-up :  Partie du moulinet permettant d’enrouler ou de dérouler le fil selon qu’il est fermé ou ouvert .

Piscicole : Qui a un rapport avec les poissons .

Pisciculture : Elevage de poissons .

Plancton : Organismes animaux ( zoo-placton ) et végétaux ( phytoplancton ) de taille microscopique , constituant la base alimentaire de nombreux poissons et être vivants aquatiques .

Plioir : Objet permettant d’enrouler une ligne pour la ranger sans l’emmêler .

Plombée : Ensemble des différents plombs montés sur une ligne .

Plume : Matériau de base de la fabrication d’une mouche artificielle , les hackles , plumes de cou de coq , sont les plus connues . Certains flotteurs très fins sont également appelés plume .

Poisson d’étain : Leurre en métal brillant ressemblant à un petit poisson , utilisé pour la pêche à la perche .

Poisson-nageur : Leurre artificiel imitant un poissonnet , tant par la forme et les couleurs , que par les mouvements .

Pomper : Action de ramener un poisson en tirant sur la canne et en moulinant alternativement .

Pool : Élargissement de rivière suivant un courant rapide . Le lieu privilégié de repos pour les saumons pendant leur montée .

Popper : Leurre de surface dont les vagues attirent brochets , perches , black-bass , ainsi que toutes sortes de poissons marins .

Poste : Endroit depuis lequel on pêche .

Potence : Bas de ligne monté en dérivation .

Prédateur : Etre vivant qui tue sa proie pour se nourrir .

Puissance : Qualifie la résistance d’une canne au poids qu’elle est susceptible de lancer .

 

Q .

Queue de rat : Bas de ligne utilisé pour la mouche . Sa section est décroissante .

Quill : Herl d’une plume débarrassé de son duvet , sert aussi au montage des corps des mouches .

Quiver-tip : Indicateur de touche pour les pêches de fond à l’anglaise . C’est un scion additionnel très fin , peint de couleurs vives , servant d’indicateur de touches lorsque l’on pêche à la plombée ; il se fixe à l’anneau terminal d’une canne à l’anglaise .

 

R .

Radier : Courant peu profond et moyennement vif coulant sur fond de graviers .

Renverse : Inversion de la marée après l’étale .

Relâcher :  Action de rendre à une ligne sa libre évolution au gré du courant , après un retrait de celle-ci . Les retraits et les relâchers ont pour but d’animer la ligne afin de la rendre plus attirante .

Rendre la main : Donner du mou à la ligne avant de ferrer .

Riffling hitch : Opération consistant à faire draguer en surface une petite mouche à saumon fixée par le travers .

Ripisylve : Ensemble des arbres et arbustes poussant au bord d’une rivière .

Rouler : La pêche à rouler est un synonyme de la pêche au toc .

 

S .

Salabre : Épuisette en langue d’Oc

Salmoniculture : Elevage des salmonidés . On désigne en général l’élevage des saumons par salmoniculture , restreignant ainsi son véritable sens .

Salmonidés : Famille de poissons vivant pour la plupart en première catégorie ( truite , saumon, omble , etc .. ) .

Scalimétrie : Évaluation de l’âge des poissons par l’observation des écailles .

Sedge : Mouche imitant la phrygane et certains autres trichoptères .

Scion : Élément le plus fin d’une canne qui se situe à son extrémité .

Shooting head : Soie courte ( 12 mètres et moins ) associée à un nylon assez fort qui permet de lancer plus loin avec une canne à une main .

Sleeve : Petit tube métallique que l’on écrase par pincement , qui permet de fermer et serrer une boucle d’acier,  pour relier deux fils . S’utilise avec un pince spéciale .

Spey cast : Lancer avec une canne à deux mains sans espace pour dérouler la soie vers l’arrière  , inventé sur la Spey , le double Spey est encore plus efficace .

Spent : Imitation de l’insecte qui est revenu mourir sur l’eau après ses amours . Les ailes à plat , le corps rouge , noir ou gris …

Streamer : Mouche de pêche imitant un alevin ou petit poisson .

Soie : Fil de pêche utilisé pour la pêche à la mouche .

Sonde : Plomb utilisé pour mesurer la profondeur d’un coup et son relief .

Sonder : Action d’étudier la profondeur d’un coup et son relief .

Styl : Petit plomb cylindrique que l’on fixe à l’aide d’une pince spéciale .

Swim-feeder : Technique où un amorçoir remplace la plombée , et assure ainsi le double rôle de lest et d’amorçage.

Swing-tip : Scion additionnel coudé indiquant la touche au pêcheur , utilisé pour la pêche à la plombée ; il se fixe comme le quiver-tip .

 

T .

Tag : Petit signal de couleur vive placé sur certaines mouches d’ensemble .

Tangon : Barre latérale souple équipée d’une pince qui permet d’écarter la ligne de traîne du bateau .

Tambour : Bobine d’un moulinet .

Teaser : Leurre ou appât sans hameçon qui sert à la fois à exciter le poisson et à vaincre sa méfiance au moment de lui présenter le vrai leurre .

Télescopique : Système de pliage et de dépliage d’une canne ou d’une épuisette .

Touche : Manifestation de l’attaque de l’esche par un poisson .

Tournante : Qualifie une cuiller dont l’éclats et les mouvements imitent un poissonnets qui nage .

Trident : Hameçon triple .

Tube-fly : Mouche à saumon dressée autour d’un tube en métal ou en plastique , lui-même traversé par le fil auquel sera relié l’hameçon simple , double ou triple .

Turlutte : Leurre spécial pour les seiches et les calamars .

Twist : Leurre souple en forme de virgule généralement monté sur une tête plombée .

 

U .

Upstream : Pêcher en remontant le courant .

 

V .

Vermée : Technique de pêche à la ligne destinée à l’anguille qui ne requiert pas l’utilisation d’hameçon .

Vif : Poissonnet vivant utilisé comme esche pour pêcher les carnassiers .

Vive eau : Marée de fort coefficient .

Vitesse : La pêche de vitesse est une technique qui consiste à pêcher de petits poissons très rapidement .

Volante : Méthode de pêche qui consiste à lancer à la surface de l’eau une ligne dépourvue de flotteur et de plombée , eschée d’un insecte naturel .

Vrillage : Résultat de la torsion d’un fil sur lui-même .

 

W .

Wadders : Pantalon en néoprène ou goretex qui permettent d’entrer dans l’eau jusqu’à la poitrine sans se mouiller .

Waggler : Flotteur utilisé pour la pêche à l’anglaise .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •