Tout savoir sur la pêche à la bombette

Tout savoir sur la pêche à la bombette

Comment bien débuter à la pêche à la bombette?

Dans cet article nous allons voir ce qu’est la pêche à la bombette et comment pêcher à la bombette. Bonne lecture.

La technique de la pêche à la bombette

La bombette vous permet de lancer des esches ou bien des leurres légers à longues distances et de les travailler d’une manière plutôt original , et ce à plusieurs niveaux de profondeur ( près du fond , entre deux eaux , ou encore en surface ) . Elle possède aussi l’avantage de remplacer les plombées des les secteurs où le fond est encombré de végétation ou de rochers .

Une bombette est tout simplement un lest , un lest très technique. Il peut être flottant, peu plongeant, grand plongeant .Tout ceci pour s’adapter à la profondeur d’évolution des poissons . Ce lest aérodynamique vous permet de lancer loin une ligne légère et de faire évoluer votre appât dans la zone où se trouve les poissons . Ils ont une forme faite pour être lancée le plus loin possible , la « bombarda » italienne est devenue la « bombette » française après son introduction par Sylvio Léonardi, l’inventeur de la meilleur bombette du marché chez Milo.

La bombette est donc un lest de plastique, enchâssé sur un tube où passe le fil et composé d’un corps creux renfermant une masse de métal. Les modèles les plus aboutis de chez Milo, les Bubo, sont proposés en différents poids, tailles et profondeurs d’évolution. Vous pouvez en trouver qui évoluent en sub surface, d’autres évoluent à 1m, et d’autres encore plus profond.

L’équipement  pour la pêche à la bombette

La bombette est une technique assez spécial et qui demande l’emploie d’une canne à la fois puissante et sensible de scion. Bien souvent ces cannes mesurent de 3,5m à 4m, ce qui paraît grand mais rend le lancer d’un long bas de ligne , plus simple . La canne est la plupart du temps télescopique , pour des raisons d’encombrement. Le moulinet doit simplement  être léger , car faire du lancer ramener avec une canne de 3,5m devient vite fatiguant. Pour le corps de ligne choisissez un simple nylon de 20 centièmes, la tresse est possible mais n’apportera pas de grand avantage supplémentaire . Voyons maintenant le montage terminal, celui qui à le plus d’importance dans cette technique , et que nous reverrons plus bas . Vous enfilerez donc une bombette sur le corps de ligne qui se terminera par un émerillon triple ou quadruple. Ceci afin d’éviter le vrillage , car le but est de faire tournoyer l’appât pour plus d’efficacité. Sous la bombette certains utilisent un ressort spécial, permettant de la changer sans couper le fil, certains aime d’autres non , a vous de voir ce qui vous conviens  . Il est aussi possible de juste insérer une petite bille caoutchouc que vous pouvez trouver dans le rayon carpiste des détaillants.

Une chose importante sur le bas de ligne, il est long et fin et se termine par un hameçon simple en rapport avec la taille de l’esche . Lancer un  bas de ligne comme celui-ci vous demandera de freiner la course du fil de la bobine avant qu’il ne touche l’eau, afin de le déployer , sinon vous pouvez être sur qu’il s’emmêlera .

Quels poissons à la pêche à la bombette ?

Truite

A la base faite pour la truite , il est tout de même possible de pêcher la majorité des poissons à la bombette , tant que le montage est adapté . Ce sont en général les carnassiers qui sont visés , mais la bombette peut aussi être efficace pour séduire les poissons blancs , surtout en pratiquant une pêche à la calée .

Action de pêche à la bombette

La pêche à la bombette est une technique plutôt récente . Lorsqu’elle est apparu , elle n’a pas toujours séduit les pêcheurs , mais elle à tout de même fini par être adopter . Cette technique permet de pêcher de multiples espèces de poissons , en commençant par les carnassiers , tel que la perche , le brochet , et la truite . Et il y a de multiples possibilités d’utilisation .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment faire le montage des esches

Pêche à la bombette à la cuiller tournante

La bombette permet de lancer des modèles ultra légers ( cuillers ne pesant pas plus de 3 g ) à des distances conséquentes et sans trop d’effort . Parfait pour tenter les poissons qui s’y intéressent particulièrement ou encore ceux se trouvant , dans les secteurs très fréquentés par les pêcheurs , et qui se méfient des leurres de grande taille qu’ils voient défiler à longueur de journée : la perche , le brochet et la truite par exemple s’attaquent sans hésiter aux alevins .

Pêche à la bombette à la cuiller ondulante

Les modèles de type Léman , surtout destiné à la pêche à la traîne dans les lacs , peuvent être intéressant pour la pêche du carnassiers . La nage de ces cuillers et leur palette brillante sont attractives , mais sont malheureusement trop légère pour être lancées à longue distance . Mais avec le bombette il existe une alternative . En effet grâce à leurs poids ,  il est possible de les faire travailler loin du bord ou de votre embarcation , sans pour autant handicaper leur nage .

Aux poissons nageurs

Avec les petits modèles vous serez confronté au même type de problèmes qu’avec une cuiller ondulante légère . Il est difficile de les lancers loin . Il sont pourtant efficaces pour pêcher des carnassiers , tel que la perche , le black-bass et la truite . Et là aussi la bombette n’entravera pas leur nage .

Aux leurres souple

Avec la bombette , une animation au ralenti est possible , naturellement et à tous les niveaux . Vous ne serez plus dans l’obligation de plomber lourdement votre leurre afin de prospecter les profondeur . Une bombette plongeante vous suffira largement .

Aux appâts naturels

Une bombette semi-plongeante ou flottante sera parfaitement adapté pour pêcher au poisson mort posé ou à la lanière d’encornet sur les fonds touffus ou couvert de rochers . L’appât est présenté au-dessus du fond , entre deux eau ou près de la surface et il peut être animé de façon naturelle . N’oubliez pas  , les possibilités d’utilisation d’ un vif ou de petit appât tel que la teigne , le ver de farine ou le lombric . Le vif est esché par le nez , alors que le lombric est enroulé autour d’un hameçon triple et piqué aux trois branches . Il se mettra ainsi à tournoyer lors de la récupération. Les teignes et autres appâts du même type sont plutôt fixés par la tête ou empalés .

Quelles sont les différentes densités de bombette ?

La bombette flottante

Sa densité est inférieur à celle de l’eau . Elle évoluera donc près de la surface , ce qui est particulièrement intéressant lorsque vous prospectez les faibles profondeurs , au ralenti , ou que vous utilisez des techniques spécifiques tel que la dandine à distance . Elle offre alors à votre ligne un appui .

La bombette semi-plongeante

Sa densité est proche de celle de l’eau , et elle descend donc lentement vers le fond . Cela vous permet alors, de la faire évoluer entre deux eaux sans pour autant être obligé de moulinet rapidement . En modulant votre vitesse de récupération , il vous sera alors possible de la faire progresser à différents niveaux de profondeur , et ce , avec le maximum de confort .

La bombette plongeante

La densité de cette bombette est supérieur à celle de l’eau . Elle coule donc rapidement , un peu comme le ferait un lest . C’est parfait pour pêcher dans les fosses , proche du fond , en présentant un leurre ou un appât naturel sur les rochers où les accrochages sont récurent avec une plombée classique .

Les émerillons et les ressort amortisseur pour la pêche à la bombette

Pour limiter au maximum les risques de vrillages du fil , un émerillon est indispensable , mais pas n’importe lequel . A la bombette , optez plutôt pour un émerillon double ou triple , voire quadruple , qui sera bien plus performant qu’un modèle simple  . Il se positionne entre le corps de ligne et le bas de ligne , juste après la bombette . De manière à protéger le nœud de fixation , enfilez une perle de butée en plastique . Mais un autre élément vous offrira également un grand avantage : le ressort amortisseur . Cet accessoire de métal limite les risques de casse et vous permet de fixer la bombette sans avoir à faire de nœud . Vous pouvez donc facilement  changer de bombette pendant votre partie de pêche pour , par exemple , échanger un modèle flottant contre un modèle semi flottant , afin de varier le niveau d’immersion de votre ligne . Pour monter la bombette , il vous suffit de placer une boucle du Nylon faite à l’extrémité du corps de ligne , de la fixer au crochet du ressort , puis d’enrouler le fil d’abord autour de la tige du ressort , puis de sa partie spiralée . La défaire est tout aussi simple .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La pêche du brochet au jerkbait

La bombette, est-elle aussi utile en tant que lest ?

La bombette n’est pas juste utilisé pour pêcher activement . C’est un précieux outil pour présenter un appât ( ver , vif , poisson mort ou autres ) à la calée , sur des fonds encombrés de végétaux ou de rochers . Cette technique n’est pas vraiment une pêche à la calée , car la ligne est en suspension , mais elle s’y apparente dans son principe , car l’action de pêche n’est guère différente . La ligne est lancée sur un poste précis , puis tendue , jusqu’à ce qu’une touche se manifeste . Mais quel est l’avantage de cette utilisation par rapport à une plombée classique me direz-vous ? Moins dense qu’un plomb , la bombette ne repose pas sur le fond mais se maintient juste au dessus . Un appât peut ainsi être présenté sur des fonds encombrés sans s’accrocher . Les pêcheurs en mer connaissent bien cette utilisation particulière de la bombette , car il l’emploi fréquemment , surtout pour pêcher des poissons de roches . La bombette peut aussi servir de lest au bout d’une ligne destiné à pêcher à la mitraillette , et il existe même des bombettes amorçoir que l’on utilise pour pêcher au quiver-tip  . Les ressources de cet accessoire ne manquent pas . Si la méfiance des pêcheurs faisait qu’il n’était guère employé il y a quelques années , il a aujourd’hui pleinement trouvé sa place . Les fabricants proposent désormais de nombreux modèles plus ou moins sophistiqués .

Comment fixer une bombette ?

Toutes les bombettes sont faites de la même façon : un corps plus ou moins ventru , en forme de flotteur , et une tige en plastique . Pour la fixer , il vous suffit de l’enfiler sur la ligne , comme vous le feriez avec un flotteur coulissant , et de la bloquer avec une perle de butée , ou un ressort amortisseur , placée juste avant l’émerillon .

La bombette est une pêche très intéressante , et qui sort des sentiers battu . Très souvent utilisé pour la truite , il est tout a fait possible d’attraper d’autres poissons avec ( carnassiers et poisson blancs ) . Essayez- la pour vous faire une idée de la chose , une fois que vous aurez trouvé la bonne densité de bombette à utiliser sur votre poste , il y a de forte chance pour que vous soyez satisfait des résultats ; ) .

Comme d’habitude n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires , j’y répondrais le plus rapidement possible . Et vous pouvez aussi partager cet article si il vous a plu 🙂 . A bientôt .

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 72
    Partages

Une réaction au sujet de « Tout savoir sur la pêche à la bombette »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.