Tout savoir sur la pêche au vif sur bateau

Tout savoir sur la pêche au vif sur bateau

Comment bien débuter à la pêche au vif sur bateau?

Si vous avez envie de défier les beaux spécimens de prédateurs qui peuvent se trouver loin du bord ,  utilisez donc une embarcation pour pouvoir accéder au  postes les plus reculés de votre plan d’eau et ainsi avoir bien  plus de possibilités . La pêche au vif sur bateau, vous permettra de combattre de très beau spécimen de carnassier.

A bord de votre embarcation , vous pourrez profité de l’environnement calme et sauvage d’un lac , tout en pouvant prospecter au mieux une très large surface .

La pêche au vif sur bateau /barque , vous permet aussi l’utilisation de deux lignes , donc ne vous en privé pas . Vous laisserez vos vifs évoluer seuls et exciter les carnassiers en chasse . Les brochets et les sandres sont assez peut habitués a ce que l’on viennent  les embêter aussi loin et profondément , et ils se montreront certainement moins méfiants à l’égard de votre montage que les  plus petits spécimens , se cachant plus près du bord .

Le matériel pour la pêche au vif sur bateau

Du matériel fiable et robuste est fortement conseillé pour la pêche au vif sur bateau . De plus vous penserez toujours à emporter du matériel de rechange en cas de casse .

Cannes

Une canne à anneaux à action puissante , de 3 à 3.50 mètres suffit largement , une canne d’une longueur supérieur vous gênerez malheureusement , car n’oubliez pas que vous évoluez sur un bateau .

Moulinets

Un modèle solide de bonne qualité avec un tambour fixe contenant 100 à 150 mètres de 30/100 conviendra parfaitement .

Flotteurs

Un flotteur coulissant en deux points sera de la partie car il permettra à l’esche d’évoluer à de grande profondeurs , sans que la petite taille de votre canne ne constitue un handicap .

Nylons

Pour le corps de ligne , un diamètre de 18 à 26/100 sera nécessaire si vous décidez de pêcher le sandre et de 26 à 30/100 pour le brochet . Un fil fluorescent vous permettre de contrôler visuellement vos lignes . Vous pouvez aussi opter pour un bas de ligne en crinelle d’acier si vous le désirez , pour être protéger des dents coupante du brochet .

Plombs

Pour maintenir votre montage au fond , il sera nécessaire que votre plombée principale  est un poids adapté à la portance du flotteur  . Lorsque vous pêchez à une grande profondeur , comme en lac de barrage par exemple , quelques cendrées constitueront votre plombée secondaire .

Hameçons

Un hameçon simple ou bien double , ayant bien sur une taille adaptée à celle des vifs , conviendra très bien .

Le montage pour la pêche au vif sur bateau

Le montage d’une ligne au vif sur bateau ressemble sur plusieurs points à celui d’une ligne flottante classique . Commencer par enfilez le flotteur coulissant sur le corps de ligne , qui est stoppé en amont par un nœud d’arrêt coulissant et en aval par un petit plomb de butée . La plombée principale sera placée juste avant l’émerillon à agrafe auquel est fixé un bas de ligne en crinelle d’acier de 40 à 50 centimètres de long . Vous accrocherez votre vif à un hameçon simple ou bien double par le nez .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La pêche à la mouche sèche

Lorsque vous pêcher exclusivement le sandre , vous allégerez votre plombée et réglerez la flotteur afin que l’esche traîne sur le fond ou évolue à sa proximité . Vous pourrez alors si vous le désirez utiliser un bas de ligne en kevlar , qui est plus discret .

A très grande profondeur , quand les fonds atteignent 15 ou 20 mètres , vous pourrez bloquer la plombée principale à 5 ou 6 mètres de l’esche à l’aide d’un élastique qui se dégagera au ferrage , et fixer un chapelet de plombs cendrés , relativement léger , sur le bas de ligne pour pouvoir entraîner l’appât en direction du fond en le laissant évoluer librement .

Les esches pour la pêche au vif sur bateau

perche

Depuis votre bateau , vous aurez le bonheur de pouvoir prospecter des zones assez profondes et sauvages . Il est donc bien possible que vous rencontriez des poissons de belle taille , et vous devrez alors adapter votre vif . Une belle ablette , un gardon , un chevesne , un rotengle , ou même une petite perche conviendront très bien , à condition bien sur que leur taille soit comprise entre 15 et 20 centimètres . Vous choisirez les poissonnets qui présentent le meilleur aspect et qui feront preuve d’une grande vivacité  pour escher l’hameçon .

L’action pour la pêche au vif sur bateau

La pêche au vif d’un bateau est un pêche matinal . Vous prendrez soin de quitter la berge le plus discrètement possible et ramènerez , doucement jusqu’à votre premier poste .

Avant toute chose , vous organiserez le rangement du matériel dans votre embarcation afin de ne pas être gêner et d’avoir tout ce dont vous avez besoin à porter de main .

Vous sonderez le poste sur lequel vous vous trouvez , et évaluerez , en fonction du relief , la longueur du montage . Les nœuds d’arrêts du  flotteur devront être réglés pour que le vif évolue légèrement au-dessus du fond . Lorsque les eaux sont en baisse , profitez-en pour repérer le relief du plan et noter les postes  les plus propices à la pêche du carnassier , ou même d’autres poissons .

Lorsque vous disposez de deux lignes , mettez les en éventail de chaque coté du bateau , de façon a ce qu’elle soit les plus espacées possible . Ouvrez les pick-up de vos moulinets et éloignez vous de 20 ou 25 mètres . Refermez les pick-up , tendez vos lignes , puis bloquer le nylon de chacune des lignes par un élastique placé sur la pognée de la canne et laissez les vifs travailler .

Si un flotteur s’enfonce , il ne s’agit pas forcément d’une touche , et cela peut alors être un simple accrochage au fond. R’approchez alors votre barque du flotteur pour donner du mou a là bannière . Quand votre ligne est accroché au fond , le flotteur remontera , et le décrochage devrait alors se faire sans mal .

Lorsque votre flotteur reste sous l’eau et que la bannière est tendue , il y a alors de grande chance pour que votre leurre est fait un heureux . Prenez dans le plus grand des calmes votre canne , puis tendez la ligne lentement pour que le flotteur se bloque sur la plombée principale , puis ferrez .

Si vous avez monté une ligne destinée aux grandes profondeurs , l’élastique qui bloquait la plombée principale se dégagera au ferrage , laissant alors la plombée descendre , ce qui vous permettra donc de ramener le poisson malgré la petite taille de votre canne .

Le combat avec le poisson sera d’autant plus intense lorsque l’adversaire est de belle taille . Même si le face-à-face est compliqué , restez calme et  levez vous doucement si vous êtes dans une petite barque , afin de ne pas perdre l’équilibre , il serait en effet bête de faire tomber votre matériel à l’eau .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment choisir la couleur de ses leurres de pêche

Dans certain cas , le brochet vous fera la belle surprise d’aller se réfugier sous votre embarcation , se qui vous compliquera lourdement la tache . Afin d’éviter cela , vous devrez anticiper et empêcher le poisson de s’y rendre , en l’amenant d’un coté ou de l’autre de votre embarcation avant qu’il n’arrive jusqu’à vous . Lorsque vous n’avez aucun départ , n’hésitez surtout pas à changer de vifs , car ceux que vous utilisez sont peut être fatigué ou bien abîmés et ne seront plus assez séduisant pour le carnassier .

Pensez aussi a à régler votre montage afin de prospecter toutes les profondeurs , les sandres se tenant parfois à 10 voire 15 mètres sous l’eau . Veillez aussi à inspecter tous les postes disponible sur le plan d’eau , même les plus reculés qui ne paye pas de mine et que l’on pourrait croire inhabité , car il suffit parfois , juste qu’un banc de poissonnets y ait entraîné un carnassier , pour que ce dernier se soit arrêter dans un bon poste de chasse .

Encore une fois , lorsque vous vous déplacez soyé toujours très discret , et observez le plan d’eau dans toute sa totalité , vous repérerez peut être des endroits où affluent les poissons blancs que vous pourrez exploiter lors d’une prochaine partie de pêche .

Les poissons pêchés au vif sur bateau

Sandre

La pêche au vif d’un bateau est exclusivement destinée au gros carnassiers tels que le brochet le sandre ou encore le silure . Vous trouverez le brochet au milieu de la végétation aquatique ou bien à proximité de fonds rocheux . Quant au sandre , il se tient en général sur des fonds bien plus régulier , à des profondeurs importantes , ou sur des zones de cassures .

En conclusion voici l’essentiel a retenir sur la pêche au vif sur bateau .

  • Choisissez une canne plutôt courte afin de ne pas être gêné une fois dans votre embarcation .
  • Pour un montage performant , un flotteur coulissant en deux points est indispensable .
  • N’hésitez surtout pas a changer régulièrement de poste afin de pouvoir prospecter une large zone .
  • Choisissez toujours des  appâts  bien vivants et vifs , ainsi que de belle taille . Pensez aussi a le changer régulièrement .

Et vous quel espèce de poissonnet utilisez vous comme appât pour le vif ? Répondez moi dans les commentaire et n’hésitez pas a partager si cet article vous a plus 🙂 Bonne pêche .

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.