La pêche de la truite à la cuiller

La pêche de la truite à la cuiller

Comment bien débuter la pêche de la truite à la cuiller?

Un peu démodé et de plus en plus délaissé au fond des boites de pêche, la cuiller n’en reste pas moins un très bon leurre pouvant s’avérer redoutable. La pêche de la truite à la cuiller reste une technique idéale pour un débutant. En effet pour faire nager une cuiller il suffit de moulinet pour faire tourner la palette autour de l’axe. Cependant, tous les pêcheur n’utilisent pas ce leurre de manière optimal. La pêche à la cuiller ce n’est pas juste faire du lancer/ramener, vous devez également lire les postes à pêcher, suivre le courant et savoir intervenir sur votre cuiller au bon moment. Regardons plus en détail comment pratiquer la pêche de la truite à la cuiller.

Les différents modèles de cuillers pour la pêche de la truite à la cuiller

cuiller mepps

 

Il existe 3 grandes familles de cuillers tournantes, les plus communes, celles équipées de palettes rondes ou Colorado, celles équipées d’une palette feuille de saule ou Willow qui pêche plus creux et celles à palette In Line Blade.

Il s’agit donc de faire tourner une palette autour d’un axe, Les palettes feuilles de saule vont tourner au plus près et offrir moins de surface au courant, ainsi elle pêcheront plus creux que les palettes rondes qui papillonnent plus loin de l’axe. La palette In Line Blade va tourner très vite tout en gardant une position intermédiaire au deux autres.

Cette faculté à prendre appui ou non sur l’eau va déterminer la profondeur d’évolution de la cuiller en fonction du courant. Evidemment, vous devrez choisir votre modèle cuiller en fonction du poste que vous désirez explorer.

Les cuillers sont classés par taille croissante, la 1 est plus petite que la 2 et ainsi de suite. Pour les ruisseaux et rivières vous emploierez en général à la taille 2 sauf exception comme dans quelques régions où les grosses truites vous obligeront à utiliser des tailles 3 ou 4.

Pour la couleur de votre cuiller, la truite acceptera une couleur un jour et la refusera le lendemain même si les conditions sont les même. Néanmoins, vous pouvez déjà vous fiez à cela, un coloris plutôt discret par eaux basse et clair et très voyant par eau teintées.

Les accessoires pour la pêche de la truite à la cuiller

Vous devez ranger vos cuillers correctement histoire de vous y retrouver facilement et de ne pas vous embêter lorsque vous désirez en changer. Pour cela, une petite boîte en plastique avec compartiment est idéale.

La cuiller est un leurre avec lequel vous devrez toujours utiliser un émerillon, sinon votre ligne risque de vriller. Le classique émerillon JB fait parfaitement l’affaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche au crankbait

Pensez également à toujours avoir sur vous une pince agrémentée d’un coupe fils qui servira pour vos montages mais aussi pour décrocher les hameçons bien accrochés dans la gueule du poisson.

Pour finir, un élément très important, une bonne paire de lunettes polarisantes, qui vous seront premièrement utile pour la santé de vos yeux et deuxièmement pour mieux voir les truites postées.

La pêche de la truite à la cuiller à l’ultra léger

L’ultra léger consiste à pêcher avec de très petits leurres, dans ce cas précis avec des tailles 0 et 00 pesant parfois moins de 2 grammes. Vous pensez bien que lancer de tel leurre demande du matériel bien spécifique, une canne souple, un moulinet de taille 500 et un nylon de 12/100 voir parfois en dessous pour les ruisseaux.

Le matériel doit être d’une grande finesse afin de d’être le plus discret possible dans des rivières où l’eau est très clair. C’est une pêche très intéressante se pratiquant généralement l’été.

La pêche de la truite à la cuiller au lancer léger

Ici se sont des cannes capable de propulser des cuillers de taille 1 à 4, ayant une puissance comprise entre L et M. En général cette canne mesure 1.80m ou plus selon la taille de la rivière et elle sera équipée d’un moulinet de taille 2500.

La truite vous offrira un beau combat, vous devrez donc pêcher avec une canne assez souple de manière à encaisser ses coups de tête sinon elle aura vite fait de se décrocher. La prise se fait au lors du moulinage, la touche se ressent donc bien quel que soit la distance ou la profondeur et la truite se piquera en général au bord de la gueule.

La technique pour la pêche de la truite à la cuiller

Premier point important, une cuiller coule, ce qui vous permet de la faire évoluer à n’importe quel profondeur. Vous devrez donc vous adaptez et attendre quelques secondes avant de déclencher le premier tour de manivelle. Il existe cependant deux types de cuillères tournantes, les cuillères à plombée axiale et les cuillers à plombée en tête. Cette dernière présente la particularité lorsqu’elle coule, de faire tourner la palette car le plomb coule en premier, et les cuiller se retrouvant tractée va alors se mettre en mouvement. Cela signifie que dès son entrée dans l’eau, la cuiller “pêche” et cela signifie aussi que la rotation de la palette agit comme un parachute et ralentit la descente du leurre. Ce type de cuiller tournante est très utile pour les zones calmes et peu profonde.

Vous pouvez pratiquer en lançant cours à l’amont et en récupérant vite, dans ce cas vous visez les postes, ou bien encore vers l’aval en lançant plus loin et en ramenant assez doucement, là vous pêcherez l’eau et les postes invisibles se trouvant dans le lit de la rivière. Néanmoins, optez le plus souvent possible pour une pêche en éventail en privilégiant le lancer trois quart amont et en soutenant la cuiller le temps que le courant mette en action sa palette. Pour cela les cuillers à palette IL sont parfaite et tournent avec moins de prises au courant.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La pêche du brochet au spinnerbait

Pensez bien à changer régulièrement vos cuillers en fonction du poste pêché. Par exemple, pour un poste profond avec peu de courant il est préférable d’équiper une cuiller lourde, et pour une veine puissante c’est une palette feuille de saule que vous emploierez.

La plupart du temps la stratégie à adopter est la suivant: Le pêcheur remonte le courant et lance un peu au delà des postes marqués ( trous, rochers ..etc). En ruisseau par exemple, vous pêcherez en remontant à l’amont de façon à  ne pas effrayer les truites en poste et en ne lançant que 3 fois par rapport à la largeur du ruisseau; une fois à gauche, une fois au centre, une fois à droite. Lorsque le ruisseau devient une rivière vous passerez plusieurs fois en ratissant tous les mètres car il n’est pas rare qu’une truite ne fasse pas plus d’un mètre pour attaquer.

Quoi qu’il en soit que vous soyez débutant ou confirmé, ne négligez jamais les cuillers tournantes. Beaucoup l’on oublié au profit d’autres leurres, mais parfois ce sont les grand classique qui fonctionne le mieux.

En complément je vous invite à aller voir les articles suivant:

Cliquez ici pour découvrir un article sur la pêche de la truite

Cliquez ici pour découvrir un article sur la pêche de la truite au vairon manié

Cliquez ici pour découvrir un article sur les meilleurs postes pour la pêche de la truite

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager l’article si il vous a plu 🙂 . A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 28
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.