Tout savoir sur la pêche en casting

Tout savoir sur la pêche en casting

Comment bien débuter la pêche en casting?

Depuis maintenant quelques années , de plus en plus de pêcheurs ont opté pour la pêche en casting  , sportive, efficace et très fun à utiliser , elle apporte une image positive et nombreux sont les pêcheurs fier de maîtriser la fameuse technique. Mais elle est reste tout de même encore plus ou moins mystérieuse auprès des débutants et autres personnes qui ne s’y sont pas encore trop intéressé  . Comment fonctionne ce drôle de moulinet , et quels sont les leurres à utiliser ?

Nous allons  dans cet article , découvrir la technique , ainsi que le matériel à utiliser .

Pêche en casting ou spinning?

Quelles différences entre un ensemble casting et un ensemble spinning, quels sont les avantages et les  inconvénients de chacun ? Quels conseils peut-on donner aux pêcheurs voulant s’essayer au casting qu’il soit confirmé avec du matériel spinning ou débutant dans la pêche.

Il est souvent conseillé à un débutant de commencer par le spinning , mais est-ce vraiment obligatoire ?

 

La pêche en casting 

Montage casting

Le casting utilise un moulinet à tambour tournant qui se positionne sur la canne, donc les anneaux sont également au-dessus.

La pêche en spinning 

Montage spinning

Le spinning utilise un moulinet à tambour fixe qui se positionne sous la canne.

Les deux techniques ont leurs avantages et leurs inconvénients

Les avantages de la pêche en casting 

– Le confort de pêche est plus important.  Le moulinet dans la main, la canne agit comme le prolongement de votre bras.

–  Contact direct avec le leurre sans angle grâce au moulinet donc un meilleur ressenti des touches surtout à la descente.

Rapidité des lancers, précision des lancers (contrôle avec le pouce de la sortie du fil) et discrétion sont augmenté pour déposer un leurre. (lorsque vous commencez à maîtriser bien sûr)

– Les gros leurres sont plus agréable a manier  avec un ensemble casting. Avantage notamment pour pêcher aux  poissons nageurs et au spinnerbait.

– En float tube, avantage indéniable car le moulinet étant placé sur le dessus , il ne vous gênera pas .

– Le fait d’avoir son fil dans l’axe direct de la manivelle reliée au tambour procure plus de sensations lors du combat .

Les inconvénients de la pêche en casting 

– Difficile de lancer au début, c’est un apprentissage à réaliser. Il est courant d’être occupé par le démêlage (perruques) lorsque vous oubliez de contrôler la vitesse de déroulement.

– Selon les moulinets le réglage des freins de combat n’est pas toujours facile, gestion des masselottes pas simple non plus.

– Il est plus difficile de lancer des petits leurres (moins de 10g) et donc de pêcher fin.

– Distance de lancer plus courte.

Le prix des moulinets, il faut un budget minimum plus élevé qu’en spinning pour pêcher sans souci avec son matériel. Pour les cannes c’est relativement la même chose.

Les avantages du spinning 

Plus facile de lancer des leurres légers, pour les leurres en dessous de 7-10g, c’est un ensemble à privilégier.

– Les distances de lancer sont souvent plus longues.

– Le leurre est moins bridé lors de la descente mais moins de contact .

– Plus grande facilité de réglage du frein.

– Ensemble plus polyvalent.

 Les inconvénients du spinning

– Si on le compare au casting cela tire plus avec des gros leurres. Donc plus fatiguant.

Pas de réels inconvénients liés spécifiquement à la technique mais en regardant la liste des avantages du casting, vous pouvez voir vos priorités afin de choisir votre ensemble (casting ou spinning ?) en fonction de la technique de pêche pratiquée.

Osez la pêche en casting

Un nouvel apprentissage à réaliser, restez motivé et ne rangez pas votre ensemble à la première perruque . 😉

Un petit conseil , pensez à bloquer ou freiner la bobine au moment où le leurre touche l’eau sinon elle continuera de tourner alors que votre leurre ne réclame plus de fil . Et c’est là qu ‘arrive la perruque .

Équipez-vous en fonction de ce que vous possédez déjà en spinning et dans un premier temps utilisez votre  ensemble casting pour des leurres assez lourds . Car vous y trouverez de plus gros avantage pour la pêche mais aussi pour facilité l’apprentissage.

Ce matériel vous demandera un apprentissage supplémentaire afin de maîtriser votre moulinet et acquérir de nouvelles façons de lancer.

Essayez déjà l’ensemble d’un ami ( si possible )  pour vous faire une idée, écouter ses conseils et faites preuve de patience au départ  car les premières sorties ne sont pas toujours faciles. Mais bon, ne vous en faites pas ,  avec un ensemble adapté et en évitant les lancers en ultra léger, vous verrez que ce n’est pas si compliqué .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les meilleurs postes pour la pêche de la truite

Le moulinet de la pêche en casting

Ce qui surprend le plus les débutants lorsqu’ils  tiennent pour la première fois un ensemble casting dans leur mains, c’est cette sensation de compacité. En effet un moulinet casting n’est pas très gros et se trouve près du blanck de la canne.
Il dispose en général de plusieurs freins et c’est là que les choses se compliquent. Cependant lorsque l’on a compris comment ça marche , on se rend compte qu’il n’y a en faite rien de bien compliqué .

Un moulinet casting n’est en fait qu’un treuil. La pédale se trouvant à l’arrière sert à débrayer le treuil lors du lancer. La molette en étoile sur la poignée est le frein principal ( ou frein de combat ). Il freine la bobine en position embrayée quand un  poisson combat à l’autre bout.

Il ne comporte pas de cliquet bruiteur et cela peut un peut faire drôle au début mais on s’y habitue . Avec un moulinet casting, on règle son frein au début de la partie pêche et l’on évite surtout d’y toucher durant le combat . 😉

La seconde molette se trouvant près de la poignée est le frein de bobine libre (ou frein de débrayage). Il sert à éviter à la bobine de s’emballer lorsque vous lancerez.

Pour faire simple le mouvement de lancer va propulser votre leurre qui va dévider le fil en faisant tourner la bobine. Si celle ci se met à tourner plus vite que ne s’échappe le fil, elle va en dévider plus qu’il n’en partira et créera une perruque. Ainsi , vous devez  régler cette molette en utilisant la méthode suivante : Canne parallèle au sol, vous débrayez, le leurre tombe plus ou moins vite et touche le sol, la bobine doit s’arrêter de tourner au moment ou le leurre touche le sol.

Ce réglage est un peu dur et empêchera les lancers lointains mais par la suite vous contrôlerez le tout avec votre pouce, n’allons pas trop vite au début ;). Ce réglage devra être refait à chaque fois que vous changerez de poids de leurres , sous peine de n’être plus adéquat.

La troisième molette de frein, qui se trouve sur certaines marque ( les Daiwa ou Abu Garcia )  est un frein magnétique qui stabilise la vitesse de rotation de la bobine en fonction du vent par exemple. Cette molette est en général placée de l’autre coté de la poignée et sa plage de réglage est numérotée.

Chez Shimano par exemple, ce frein se fait par le déplacement de six masselottes que l’on atteint en ouvrant le carter latéral.

Pour schématiser , imaginons que vous soyez sur des patins a glace,vous tournez sur vous en gardant les bras écartés , puis , lorsque vous allez rapprocher vos bras le long de votre corps , votre vitesse de rotation augmentera .

Vous comprenez déjà mieux comment fonctionne un moulinet casting . Une dernière chose ,pour réussir au début avec ce moulinet, on voit en général les débutants tenir l’ensemble casting comme s’ils tenaient un ensemble spinning mais à l’envers. Un moulinet casting se pose dans la main et non en avant de celle ci. La gâchette de la canne doit venir entre l’index et le majeur ou pour certaine personne entre le majeur et l’annulaire, de cette manière le pouce trouve sa position idéale en se posant sur la bobine pour la freiner au bon moment .

La canne de la pêche en casting 

Le plus important lorsque vous débutez est la puissance. Avant de chercher à vous orienter vers une canne spécifique à une technique (car les cannes casting sont souvent très « ciblées »), faites l’achat d’une canne polyvalente , de puissance moyenne. Optez par exemple pour  une puissance M soit 10/30g , lorsque vous débutez . Cette puissance vous permettra d’utiliser la majorité des leurres en action de pêche.

Ce qui peut surprendre  la première fois avec une canne casting, mise appart  sa poignée “pistolet” , c’est sa raideur. A puissance égale avec une canne spinning ont à l’impression de tenir  une trique dans sa main , heuresement ce n’est qu’une impression car si la canne peut sembler plus rigide « à vide » elle ploiera tout autant avec un carnassier au bout. Cette relative rigidité vous permettra de pratiquer des lancers plus rapides et plus précis.

De même les cannes casting sont en général plus courtes que les spinning, la taille moyenne s’étalonne entre 1,80 et 2m contre 2,10 en moyenne pour les spinning. Elles possèdent aussi généralement plus d’anneaux qui sont plaqués au blank lui donnant une action plus complète lors de la prise d’un poisson.

Comment pratiquer la pêche en casting

Les erreurs lorsque l’on débute en casting:

Pour commencer , lorsque vous venez d’acheter votre ensemble, ne courez pas directement à la pêche , mais comme pour la pêche à la mouche , entraînez vous dans l’herbe une petite heure .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche au crankbait

Enroulez un nylon d’au moins 30 centièmes, que vous accrocherez à une olive de 15g. Munissez-vous d’une aiguille à bouillette à crochet pour défaire les perruques qui ne manqueront pas de se former.

Réglez votre frein de combat, votre frein de bobine et commencez à vous familiariser avec la prise en main, les gestes du lancer, la petite manivelle etc ….

Posez une cuvette , un seau ou autres … devant vous à 10 m, puis essayez de faire atterrir votre olive dans cette cible par un lancer sous la canne devant vous. Pour cela débrayez mais gardez le pouce sur la bobine, effectuez un mouvement pendulaire, lâchez la pression du pouce sans pour autant quitter la bobine, une fois le plomb en l’air freinez sa trajectoire doucement avec votre pouce.

Quand vous atteindrez votre cible, sans emmêler le fil à chaque lancer c’est que vous serez prêt.

Ensuite transformez ce mouvement afin de  devenir plus rapide et précis. Prenez votre olive dans la main qui ne tient pas la canne, débrayez, lancez en tendant le bras et en visant un peu au dessus de votre cible. Ce lancer fera prendre une trajectoire plus droite à votre leurre, c’est le lancer de base en casting.

Reste encore le lancer en coup droit et en revers et celui par dessus la tête ou l’épaule. Essayez-les pour trouver celui qui vous convient le mieux.

Vous pouvez désormais aller au bord de l’eau. Au début vous ne lancerez qu’à 10m puis en desserrant le frein de bobine vous pourrez atteindre une trentaine de mètres mais ne brulez pas les étapes sous peine de louper une phase et de vous dégoûter. N’oubliez pas que c’est votre pouce votre meilleur allié, il doit freiner le fil lorsque le leurre touche l’eau sinon la bobine continue de tourner et bonjour la perruque.

Rassurez-vous, même un spécialiste amateur de casting fait encore des perruques, ça arrive. Donc patience, dites-vous que vous avez eu besoin de roulettes avant de trouver votre équilibre sur un vélo.

Pour bien débuter au leurre en casting, je vous conseille le spinnerbait et le crankbait, gardez le reste pour plus tard.  Le crank se lance bien et ne demande pas de mouliner vite il est parfait pour débuter, le spinner sera réservé au début pour les zones moins profondes.

Réglez toujours votre frein au bord de l’eau et n’y touchez plus,  n’oubliez pas ça 😉 . A la touche, la puissance de ce matériel permet de ramener vite et bien un carnassier. Évitez d’éterniser le combat et profitez des premières secondes où le poisson est surpris et se laisse monter.

Dernière astuce, le casting ne souffre pas la médiocrité question moulinet, donc si vous n’avez pas les moyens de mettre au moins cent euros minimum dans un moulinet, cherchez en un d’occasion. Un mauvais moulinet vous amènera des perruques à répétition, il ne fera que vous dégoûter. Un bon moulinet vous pardonnera beaucoup d’erreurs.

Les meilleurs marques sont les plus classiques,  ne cherchez pas une nouveauté à tout prix, faites confiance à ce qui a fait ses preuves. Pour la canne pas besoin d’investir dans l’immédiat, un produit de moyenne gamme suffira largement.

Si  vous avez un souci de perruques avec le nylon, essayez la tresse, il se peut que  la tresse vous convienne mieux. Elle a ses amateurs et ses détracteurs en casting, à vous de vous faire une opinion. En tout état de cause choisissez-la avec un bon diamètre sinon après un ferrage violent il se peut qu’une spire serrée s’insère entre d’autres spires plus lâches  et alors en cas de lancer puissant ce sera la casse assurée.

Et vous, êtes vous plutôt, spinning ou casting ? répondez-moi dans les commentaires 😉  Si cet article vous a plu n’hésitez pas a le partager . A bientôt 🙂 .

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 35
    Partages

2 réactions au sujet de « Tout savoir sur la pêche en casting »

  1. top comme d’habitude, il faudrait que vous baissiez de qualité pour que je trouve autre chose à dire… mais à priori je préfère continuer à dire la même chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.