Tout savoir sur la pêche de l’ablette

Tout savoir sur la pêche de l’ablette

Comment bien débuter la pêche de l’ablette?

Avant de parler de la pêche de l’ablette, faisons tout d’abord plus ample connaissance avec ce petit cyprinidés.

Nom latin : Alburnus alburnus

Famille : Cyprinidés

Taille : 12 à 15 cm en moyenne  ( jusqu’à 25 cm pour certain spécimen )

Poids : 20 à 50 g ( jusqu’à 200 g pour certain spécimen )

Petit poisson aux écailles argentées , l’ablette se trouvent dans toutes l’Europe et est l’un des petits cyprinidés recherchés par les pêcheurs . Cette espèce très appréciée par les prédateurs , vit en banc et aime tout particulièrement les eaux oxygénées . Elle se reproduit au printemps et sa croissance est plutôt rapide . L’ablette se nourrit d’invertébrés aquatiques , de divers végétaux et même parfois d’insectes se trouvant à la surface .

Très méfiante , elle demandera à qui veux la pêcher , une grande discrétion , même si elle reste tout de même facile à attraper et est assimilé aux premières parties de pêche .

Les Postes et repérages pour la pêche de l’ablette

L’ablette est généralement attirée par les eaux-vives , vous choisirez donc votre poste aux arrivées d’eau ou proche d’herbiers flottants .

En rivière l’ablette se trouve parfois sur les hauts fond , là où les courants sont plus rapides et en canal , vous préférerez pour la rechercher un poste en aval d’écluse , proche de la berge .

Le poste doit être plutôt ensoleillé et assez exposé au vent , vous choisirez les moments de la journée les plus lumineux  , où l’activité de l’ablette est intense . En été , l’ablette se nourrit parfois en surface . Vous reconnaîtrez facilement  les bancs de poissons par les ronds qu’ils forment à la surface de l’eau dès que le soleil apparaît , et surtout au moment de la fraie où les ablettes se regroupent .

Le matériel pour la pêche de l’ablette

La pêche de l’ablette vous demandera un matériel très simple .

Cannes

Plutôt courte ( de 2.50 m à 3.50 m ) , la canne à ablette est munie d’une poignée en liège qui favorisera votre prise en main . Etant donné le faible  diamètre du nylon utilisé , je vous conseille d’utiliser un scion ou bien une crosse à élastique intérieur ; cela vous permettra de mieux contrôler un plus gros poisson d’une autre espèce qui pourrait lui aussi mordre à l’hameçon et ainsi limiter les risques de casse .

Flotteurs

La forme de votre flotteur sera différente selon les conditions de pêche . Vous choisirez  un flotteur fusiforme en eaux calmes et un flotteur trapu en eaux plus vives . En général plutôt court , le flotteur est muni d’une  antenne métallique ; vous pouvez encore accroître la sensibilité du montage , en l’absence de vent et de courant en utilisant un flotteur sans antenne .

Nylons

Un diamètre de 6 à 8/100 dont le montage ne requiert pas de bas de ligne fera parfaitement l’affaire pour l’ablette .

Plombs

Vous vous procurerez des plombs sphériques , cylindriques ou bien styls   , dont vous déterminerez le poids en fonction de l’appât utilisé .

Hameçons

En fonction de l’esche que vous choisirez , vous monterez un hameçon de fer très fin de taille 20 à 24 .

Le montage pour la pêche de l’ablette

Votre montage , sans bas de ligne , sera en général 5 à 10 cm plus court que la canne , et vous monterez un flotteur à une hauteur différente en fonction de si vous pêcher de petites ablettes ( environ 30 cm de profondeur ) ou de plus grosses ( à 50 centimètres au minimum ) . Le nylon de 7 à 8/100 , parfois même de 6/100 , sera muni de petits plombs styl dont le poids et la disposition varieront avec le courant et l’esche utilisée .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche à la verticale

Si les ablettes se montrent ” mordeuse ” , vous pouvez réaliser une plombée groupée , qui permettra à l’esche de descendre rapidement à la bonne profondeur . Par contre , lorsque les poissons seront plus difficiles , vous monterez une plombée étalée qui entraînera doucement l’esche vers le fond et vous permettra ainsi d’évaluer la profondeur de pêche idéale . Vous pourrez donc ajuster votre montage .

L’amorçage pour la pêche de l’ablette

La principale caractéristique d’une bonne amorce est d’éclater à la surface de l’eau et d’y rester , en se dispersant doucement , elle se doit donc d’être humide . Vous pouvez aussi préparer les amorces et ne les mouiller qu’au dernier moment avec un vaporisateur , ou encore y incorporer de l’eau en quantité au mélange de façon à la rendre très liquide . Dans ce dernier cas , vous devrez humidifier vos mains afin d’éviter que l’amorce ne vous colle aux doigts et n’empêche un lancer précis ; moins pratique cette solution donne pourtant de bons résultats grâce à son pouvoir de maintien des poissons sur le coup .

Le mélange sera en général composé de chapelure rousse , de semoule de maïs jaune et de gaude , auxquels vous pouvez ajouter du fouillis de vers de vase dont l’ablette est friande , et qui constitue l’esche de base . Le fouillis ne doit être incorporé à l’amorce qu’au dernier moment car il risque fortement de se dessécher et de ne plus présenter l’attrait voulu . Une quantité d’un quart de litre de fouillis est largement suffisante  pour une partie de pêche durant un après-midi complet . Veiller toujours à ce que tous les ingrédients , de l’amorce soient  moulus très finement . Je vous rappel que l’ablette est plus sensible aux couleurs claires en été et aux tons sombres en hiver .

L’ablette n’hésitera pas une seul seconde à venir chercher sa nourriture , et les bancs se rendent en général rapidement sur le coup . La tactique consiste en un amorçage léger et très régulier ; vous effectuerez donc un rappel à chaque coulée ou toutes les deux ou trois coulées sans toutefois gaver les ablettes . Vous lancerez toujours l’amorce de la main gauche ( si vous êtes droitier bien sur ) , afin de ne pas devoir changer la canne de main à chaque fois .

Enfin je vous rappel que l’amorçage doit être le plus précis possible pour maintenir les poissons sur un coup restreint et ne pas les disperser . En revanche , en rivière , vous amorcerez entre le coup et la berge , car les ablettes ont tendance à pressentir le danger et à s’éloigner .

Les esches pour la pêche de l’ablette

pêche de l'ablette

Le ver de vase est en général  l’esche la plus aimée des ablettes ; il a l’avantage de bien résister au courant , contrairement à d’autres esches . Choisissez le de couleur vive afin de le rendre plus attrayant . Si de nombreuses ablettes mordent à l’hameçon , vous pourrez utiliser le fifise ou bien la perle , que vous enfilerez solidement sur l’hameçon afin de ne pas devoir en changer après chaque prise .

Vous pouvez aussi utiliser de la pâte synthétique que l’ablette ne manquera de remarquer , même si elle a refusé toutes les autres esches , tout particulièrement en hiver et au début du printemps . Le sang peut également être utilisé , coagulé et mélangé à du coton afin de lui conférer une meilleure tenue sur l’hameçon . Les belles ablettes aiment aussi les asticots et je vous les  recommandent lorsque vous soupçonnez des spécimens sur un coup .

L’action de pêche pour l’ablette

Attirer les ablettes sur un coup est plutôt rapide et une demi heure et en général bien suffisante pour commencer une bonne partie de pêche . La pêche à l’ablette requiert de la rapidité et il est aussi important que votre poste soit bien organisé .

Veillez en premier lieu , à ne pas créer d’ombre sur votre coup , l’ablette irait chercher du soleil plus loin . Agencez ensuite votre poste de façon à pouvoir accéder à tous les accessoires nécessaire , sans vous déplacer . Pour pouvoir amorcer sans avoir à lâcher votre canne , placez le bac à amorce à portée de votre main libre . Posez aussi un seau d’eau ainsi que votre vaporisateur derrière le bac . De l’autre coté de votre siège , placez les appâts ; vous pourrez de cette façon escher votre ligne rapidement , à chaque fois que cela est nécessaire .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche de la tanche

Veillez aussi à adapter continuellement votre profondeur de pêche à l’évolution de la tenue des ablettes et à affiner votre montage ; l’ablette est très sensible et  elle est capable de goûter l’esche sans se piquer à l’hameçon et sans que vous ne perceviez le moindre tressaillement du flotteur . D’autre part , lorsque vous remarquez que l’esche a été sucée sans que vous n’ayez perçu de touche , c’est peut être que l’attaque a eu lieu pendant la descente ; c’est pourquoi vous commencerez généralement par une profondeur d’un mètre environ pour ensuite ajuster le montage .

La pêche à la mitraillette est une pêche dites ” de vitesse ” . La cadence de prise normale est de deux à trois par minute . Une partie de pêche dépasse rarement les 3 heures ( pour les ablettes ) a la fin de laquelle vous vous serez peut être un peut lasser ou bien  fatiguer .

Lancer , et attendez la touche en opposant votre canne au vent et au courant , afin de maintenir la ligne tendue . Au moindre mouvement anormal du flotteur , ferrez rapidement de manière latérale , mais sans gestes brusques qui risqueraient de faire tomber le poisson . Sortez votre ligne de l’eau pour décrocher le poissons , puis réamorcez votre coup avant de regarnir l’hameçon et de relancer la ligne .

Il arrive souvent que les ablettes montent en surface pour manger l’amorce . Lorsque vous enregistrez une baisse des touches , cessez d’amorcer afin de faire redescendre les poissons , ou bien pêchez légèrement autour du coup dont les ablettes se sont peut-être éloignées .

Vous conserverez les ablettes dans une bourriche anglaise afin de ne pas les abîmer et de pouvoir rendre leur liberté aux poissons que vous ne souhaitez pas garder dont les plus petits .

L’ablette peut également se pêcher à la mouche   , mais cette technique de pêche qui permet la capture de beau spécimen , est plutôt réservée a des amateurs confirmés .

En conclusion voici un résumé de l’essentiel à retenir sur l’ablette .

  • Le coup doit toujours être très ensoleillé .
  • La prise en main de votre canne doit toujours être très agréable .
  • Toujours laisser un nuages d’amorce sur votre coup en le rappelant régulièrement .
  • Organisez toujours votre poste de manière discrète et fonctionnelle de manière à ne pas effrayer les poissons .
  • N’hésiter surtout pas a ferrer au moindre mouvement de votre flotteur .

 

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager et à laisser un commentaire 🙂  . Bonne pêche . 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 12
    Partages

2 réactions au sujet de « Tout savoir sur la pêche de l’ablette »

    1. Bonjour Patrick merci pour votre commentaire 🙂 j’ai mis une photo de lombric pour représenter les esches car je n’avais pas de photo de ver de vase à disposition . Bonne journée et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.