Tout savoir sur la pêche de l’anguille

Tout savoir sur la pêche de l’anguille

Comment bien débuter la pêche de l’anguille?

Avant de parler de la pêche de l’anguille faisons plus ample connaissance avec ce sympathique anguilidés.

Nom latin : Anguilla anguilla .

Famille : Anguilidés .

Taille mâle : En moyenne 30 à 50 cm .

Femelle : En moyenne de 40 cm à 1 m ( jusqu’à 2 m pour certain spécimen ) .

Poids : En moyenne de 600 G à 2 kg ( jusqu’à 3.5 kg pour certain spécimen ) .

L’anguille se trouve dans toute l’Europe , et c’est le seul poisson de la famille de anguillidés qui passe une partie de sa vie eau douce .

Elle est caractérisée par son corps serpentiforme ainsi que par sa nageoire dorsale unie à la nageoire anale et possède des couleurs sombre sur le dos et plus claire sur le ventre . Cette espèce fait sans doute partie des plus originales , en effet , elle vit en eau douce et migre ensuite sur plusieurs milliers de kilomètres pour frayer , vers la cote est des Etats-Unis , dans la mer des Sargasses . Les femelles pondent à une profondeur d’environ 400 mètres et les larves qui survivent sont portées vers les cotes européennes par les courants , pendant 2 à 3 ans . A cet age là , elles se font appeler des civelles , elles remontent les fleuves par les estuaires et se dispersent ensuite dans les cours d’eau . L’anguille adulte est omnivore , et est active surtout la nuit , de plus elle peut vivre en eau douce jusqu’à plus de 20 ans .

Dès le début de l’été vous pourrez partir à la recherche de ce poisson aussi malin que puissant , à l’anglaise plombée ou bien à la vermée . Malheureusement , ses habitudes nocturnes rendent sa pêche épisodique , mais l’attente et le combat qu’elle vous offrira en vaudra largement la peine .

Les postes et repérages pour la pêche de l’anguille

C’est un poisson plutôt difficile et discret , l’anguille se cacher dans tous les recoins et tout particulièrement dans les éboulis de pierres . Vous pouvez la trouver dans les rivières , les étangs , ou encore dans les canaux , ainsi que dans caches les plus profondes .

C’est très souvent par temps couvert , avant le lever ou après le coucher du soleil que l’anguille est la plus active . Quand le soleil est trop fort ou bien lorsque la lumière est trop importante , vous aurez peu de chances de la trouver , à moins bien sur que vous alliez la dénicher dans sa cachette .

le matériel pour la pêche de l’anguille

Un beau spécimen d’anguille est à la fois puissant et rapide , c’est pour cela , que pour la pêcher vous devrez vous équiper d’un matériel fiable et robuste afin de vous protéger d’éventuel casse lors d’un départ trop violent .

Cannes

Une batterie de trois cannes à anneaux classiques assez rigides et mesurant aux alentours de 4 mètres de long , conviendra très bien à la pêche de l’anguille à la plombée .

Moulinets

Un moulinet à tambour fixe vous  permettra de brider un beau client sans lui permettre de regagner sa cachette .

Flotteurs

Le flotteur n’est pas indispensable , mais  vous pouvez quand même en monter un sur votre ligne  si vous le désirez .

Nylons

La bonne nouvelle ici , c’est qu’aussi gros soit le diamètre du nylon , celui-ci n’effraiera pas l’anguille . Votre ligne devra donc être avant tout , solide , et je ne vous recommande pas un diamètre inférieur à 30/100 pour le corps de ligne et de 26 /100 pour le bas de ligne .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche du sandre

Plombs

Pour les plombs une olive de 20 à 40 grammes constituera votre plombée unique .

Hameçons

N’hésitez pas à utiliser de gros hameçons , même s’ils paraissent bien trop gros  par rapport à l’esche . Une taille de 6 à 1 est assez courante pour l’anguille . Vous pouvez aussi opter pour un modèle droit , qui permet de dissimuler parfaitement , n’importe quelle esche .

Indicateurs de touches

La touche de l’anguille est en général discrète , un petit grelot au bout de chacune des cannes vous sera d’une grande utilité .

Le montage pour la pêche de l’anguille

Un montage destiné à l’anguille doit être le plus simple possible . Ce poisson n’a en effet pas d’égal pour emmêler les lignes , et moins votre montage est compliqué , plus il sera facile à refaire .

A la plombée , vous enfilerez une olive de 20 à 40 grammes sur le corps de ligne de 30 ou 40 /100 , et vous y attacherez un émerillon à agrafe à son extrémité . L’émerillon limitera ainsi les risques de vrillages , sans non plus les éviter complètement . Vous fixerez le bas de ligne de 26 ou 28/100 à cet émerillon qui sera terminé par un hameçon simple . Vous pouvez aussi monter la plombée en dérivation . Si vous pêchez au vif et au poissonnet  mort , il est préférable de remplacer l’hameçon simple par un triple de la même taille et d’ajouter un flotteur coulissant à la ligne.

Les esches pour la pêche de l’anguille

esche

L’anguille aime toutes les esches carnées , qu’il s’agisse de lombrics , de vers de terreau , de limaces ou encore de poissonnets ,et bien d’autres …

Cependant , elle attache une grande importance à l’apparence de l’esche et elle préférera de loin un appât bien vivant à une esche abîmée . Vous pourrez par contre la pêcher avec un poissonnet mort si celui-ci à gardé une apparence appétissante , ou même avec un morceau de poisson bien charnu .

L’action pour la pêche de l’anguille

La pêche à la plombée est sans doute la technique la plus courante et la plus simple pour attraper l’anguille . Une fois votre poste repéré et votre montage préparé , vous pourrez lancer votre ligne . Veillez toujours à bien fixer solidement vos cannes sur leur support individuel afin d’éviter qu’un départ trop violent n’emporte tout votre matériel . En fonction de l’heure et de la luminosité , l’anguille ne devrait pas tarder à venir prendre son repas sur votre ligne .

A la touche , elle est en général timide , rendez donc un peu la main afin de laisser l’anguille engamer l’esche et l’hameçon , et ferrez fermement et rapidement dès que vous observez une tirée plus franche . En effet si vous laissez à l’anguille l’occasion de rejoindre un endroit encombré , elle ne manquera pas de s’enrouler autour de quelque branche ou racine d’où il vous sera quasiment impossible de la sortir . Toutefois , l’anguille possède une gueule plutôt dure et il est assez rare qu’un hameçon s’y pique très franchement ; ne perdez donc pas de temps pour ramener votre adversaire .

Si l’anguille parvient quand même à rejoindre une branche , ne cherchez pas à forcer car le nylon casserait sans aucun doute , mais reposez votre canne sur son support , tendez votre ligne et attendez que le poisson sorte de son refuge . Dès que vous sentirez le le fil se relâcher , ramenez rapidement la ligne de façon à éviter que l’anguille ne fuit une nouvelle fois dans une autre cachette .

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les maladies des poissons

Contrairement à la pêche d’autres poissons , le combat que vous offrira l’anguille sera plutôt court , mais il ne terminera que lorsque celle-ci se trouvera dans votre panier . Il est difficile de tenir fermement se poisson visqueux et serpentiforme , et si vous ne prenez pas la la peine de la poser sur du papier journal par exemple , pour l’immobiliser , il y a des risques de la faire tomber à l’eau .

Pensez aussi à prévoir plusieurs ligne de remplacement car un hameçon qui a été complètement avalé par une anguille n’est pas récupérable , et il faudra alors sacrifier votre ligne .

La pêche à la vermée

Pour la pêche à la vermée original vous n’aurez pas besoin d’hameçon . Elle est fondée sur le fait que l’anguille ne lâche jamais prise , un bouquet de vers suffira donc à ramener un beau spécimen .

Enfilez une vingtaine de gros lombric dans le sens de la longueur , avec une grosse aiguille , sur un fil de coton et attachez solidement le chapelet à la ligne . Laissez descendre le bouquet de vers sur votre coup , puis animez votre ligne afin d’imprégner le fond de l’odeur de vos esches et attendez l’arrivée d’une anguille . La touche se traduit en général par une série d’ à-coups . Ne ferrez surtout pas , pensez bien que votre ligne n’est pas équipé d’hameçon . Remontez ensuite l’anguille d’un mouvement régulier , puis , sans mouvement brusque , amenez votre ligne le plus près possible parapluie ouvert que vous aurez posé à l’envers sur l’eau , lesté d’un galet , et déposez délicatement votre adversaire dans celui-ci . L’anguille ne lâche sa prise que lorsqu’elle est hors de l’eau , il faut donc agir vite et en douceur .

Pour conclure voici l’essentiel à retenir sur l’anguille

  • L’anguille n’est active que lorsque la luminosité est faible , optez donc pour des journées sombre ou les levés et couchés de soleil  .
  • Choisissez un matériel simple et solide pour ce poisson qui est puissant .
  • Utilisez des montages simples , car les risques d’emmêlages  sont élevé et vous devrez remonter vos lignes plusieurs fois .
  • Toutes les esches attirante et charnu intéresseront l’anguille .
  • Ne laissez surtout pas le temps à l’anguille de rejoindre une branche ou une souche dont vous ne pourrez plus la sortir .

Et vous comment pêchez vous l’anguille ? votre réponse m’intéresse 🙂 n’oubliez pas de partager l’article si il vous a plus . Bonne pêche 🙂 .

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 12
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.