Tout savoir sur la pêche du maskinongé

Tout savoir sur la pêche du maskinongé

Comment bien débuter la pêche du maskinongé?

Avant de parler de la pêche du maskinongé faisons plus ample connaissance avec magnifique esocidae cousin du brochet que l’on trouve dans nos eaux française.

  • Nom  : Muskellunge ou maskinongé, (Esox masquinongy)
  • Durée de vie moyenne : 8 à 10 ans, peut durer jusqu’à 20 ans.
  • Longueur moyenne :Entre 70 cm à 120 cm ( certains spécimens dépassant largement cette taille )
  • Poids moyen : Entre 5 et 15 kilos ( certains spécimens dépassant largement ce poids )
  • Zone : Amérique du Nord
  • Température de l’eau de reproduction : En moyenne entre 13 et 18 degrés

Le muskie (Esox masquinongy) fait partie d’ une grande espèce de poisson d’eau douce originaire d’Amérique du Nord.  Muskie est en faite juste un surnom pour cette espèce de poisson, le vrai nom est maskinongé ( ou muskellunge en fonction des pays ).Parmi les membres de la famille des brochets , le muskie est le plus grand représentant et c’est aussi un poisson très rare. Il fait partie de la classe des Ostéichthyens, de l’ordre des Esociformes et de la famille des Esocidés . Ils ne se trouvent que dans les grands fleuves, les lacs mésotrophiques et les lacs oligotrophes en Amérique du Nord. Le muskie chasse et se nourrit de proies qui font jusqu’à 30% de la longueur de son corps et cela peut inclure des écrevisses, des grenouilles, des canetons, des rats musqués, des serpents , des souris et d’autres petits oiseaux ou  mammifères.

Les muskies aiment les habitats aquatiques possédant une eau claire avec de la roche, des herbiers et autres endroits depuis lesquels ils peuvent se reposer et chasser . Ils aiment les eaux peu profondes avec de belle couverture d’herbier et pour les rivières, ils préfèrent les rives rocheuses. Il est très rare d’attraper un muskie à une profondeur supérieure à 12 mètres. Lorsqu’ils se reproduise, ils préfèrent que la température de l’eau soit comprise entre 13 et 18 degrés. La frai se déroule sur des gravier à une profondeur d’environ 1 m 80.

Avec une taille moyenne d’un mètre et un poids d’une dizaine de kilos en moyenne , le Maskinongé est bien la plus grande variété de brochet connu. Sa ligne latérale présente de 130 à 176 écailles (mais le plus souvent entre 145 et 155). Le maskinongé est un poisson élancé à la robe grise rayée ou mouchetée de noir. Les motifs sont très variables selon les plans d’eau et certains individus sont totalement gris argent avec le dos plus foncé sans aucun motif.

Le maskinongé a de 6 à 9 pores sensoriels visibles sous sa mandibule inférieure, tandis que le grand brochet  (Esox lucius) en a 5 et le brochet maillé  (Esox niger)  4. La queue se termine par des pointes bien définies contrairement à celle du brochet dont les bouts sont arrondis.

Un hybride entre maskinongé et grand brochet est parfois observé là où les deux espèces cohabitent. La couleur rappelle alors la livrée du maskinongé mais certains traits (forme de la queue notamment) sont intermédiaires. L’hybride est appelé brochet tigré. De plus, ces hybrides ont été ensemencés à certains endroits pour la pêche sportive.

Aussi connu sous le nom de  ” poisson aux mille lancers “ , ce magnifique carnassier n’a pas voler sa réputation.  Ces poissons insaisissables sont au sommet de la chaîne alimentaire dans leur eau respective. Équipé de rangées de dents très pointues et d’une anatomie faite pour la vitesse, les maskinongés n’ont aucun problème à manger ce qu’ils veulent, et quand ils veulent. C’est exactement ce qui donne aux pêcheurs de grande difficultés  lorsqu’ils poursuivent ce poisson. Avec tous les poissons considéré comme  repas potentielle, comment bien choisir l’appât qui sera le prochain casse-croûte du muskie  ? Cet article décrit , les appâts, les techniques et les conseils pour toutes les saisons afin de tirer le meilleur parti possible , de vos 1000 lancers 😉

Contrairement aux espèces populaires comme le bass la perche soleil ou le poisson-chat, les muskie n’habitent pas toutes les  étendue d’eau présentent aux  États-Unis. En effet, les muskies ne sont présent que dans environ 50 % des états. Les muskies sont des poissons très sensibles à l’oxygène. Plus l’eau est froide , plus il y a d’oxygène dans celle-ci, tandis que plus l’eau est chaude, moins l’oxygène y est présent . Cela explique pourquoi  en Floride par exemple  vous ne pourrez pas pêcher le  muskie , dans les lacs situé près de votre maison sur la plage 😉 , l’eau y est tout simplement trop chaude toute l’année.

Le meilleur endroit pour commencer lorsque vous voulez trouver des lacs à muskie , à proximité de chez vous est le stock de DNR de votre état et leur rapport annuel sur les poissons. Habituellement, ces rapports vous montreront quel lac a été stocké, combien de poissons ont été stockés et en quelles années ce lac a été stocké. Demander à votre magasin local d’article de pêche , aux forums ou groupe de réseaux sociaux  ou au MRN de votre état , est  un très bon moyens de trouver un lac près de chez vous.  Il est essentiel d’en savoir le plus possible sur votre lac avant de partir . Il est important de découvrir les poissons fourrages présent dans le lac , que les muskie mangent généralement , et qui ne sont pas limité aux: shad, cisco, carpe, sucker et  autres poissons gras . En fonction du plan d’eau, votre lac sera probablement  basé sur le shad ou le cisco. Faites des recherches et étudiez les caractéristiques ainsi que les mouvements des poissons fourrages. Les muskies se préoccupent uniquement de deux choses dans la vie: procréer et manger. S’ils ne sont pas en période de  frai, alors ils se concentrent sur leur prochain repas. Cela crée ce qui peut être considéré comme la règle d’or de la pêche du muskie –Trouvez l’appât, trouvez les muskies. Avoir un sondeur sur le bateau est vital pour trouver des appâts.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la pêche à la verticale

Le matériel pour la pêche du maskinongé

Avant toutes choses, sachez que la pêche du maskinongé n’est pas une activité bon marché . Le prix élevés des leurres, des cannes, des moulinets, des lignes, etc. Amène  de nombreux  pêcheurs  à acheter du matériel pour muskie bas de gamme. Mais retenez bien cela , il sera beaucoup moins cher à long terme d’investissement directement dans de l’équipements de qualité. Voici les recommandations et les choses nécessaire pour la pêche du muskie.

La capture et la remise à l’eau de chaque muskie est essentielle afin de  maintenir cet activité en vie. L’utilisation correcte des outils suivant devrait être la première chose que les pêcheurs de musckie achètent.

  • Une pince coupantes .
  • Une Pince à long nez .
  • Un Écarteur de mâchoire adapté aux muskies .
  • un objet vous permettant de mesurer votre poisson , un mètre par exemple .
  • Une grande épuisette .

 Cannes – Optez pour une canne forte et souple . Quelque chose d’assez fort pour jeter de grands leurres , et assez souple pour travailler des leurres de surfaces. Choisissez une longue canne, rien de moins que 8’6 “, mais préférez 9 ‘ou plus. Ces cannes plus longues présentent de nombreux avantages par rapport à leurs homologues plus courts.

Exemple de modèles :

  • Chaos tackle – Shock & Awe – 9 ‘ou 9’6 “Hulbert Series
  • Croix – Legend Tournoi “Big Nasty”
  • Okuma EVX Musky Rod – 9’3

Moulinets – Pour ce qui est des moulinets, tout dépendra de combien vous êtes près a investir , mais  comprenez que tout moulinet  durera si elle est correctement entretenu et n’est pas abusé.

Exemple de modèles :

  • Shimano – Tranx (PG et HG)
  • Shimano – Calcutta 400 D
  • Abu Garcia – Revo Toro Beast 60

Ligne et bas de ligne – Avec des leurres coûtant environ 20 euros, la dernière chose que vous voudrez, c’est que votre ligne ou/et votre bas de ligne casse , sur votre prochain muskie. Optez pour une tresse en 45 lb et un bas de ligne en fluorocarbone entre 150 et 200 lb. Tous les pêcheurs ont leur propre opinion concernant la meilleure ligne, mais vous pouvez déjà vous tourner vers  les ligne pour muskie de la marque Cortland. En ce qui concerne les bas de ligne, allez faite un tour du coté de la marque Stealth Tackle.

Les leurres pour la pêche du  maskinongé

Leurres

Il existe des milliers de leurres pour muskie , allant de petites cuiller à des leurres de plusieurs centaines de grammes. Si vous débutez dans la pêche du muskie, trouver par où commencer peut être extrêmement difficile. Cette section de l’article décrit les appâts “de base ”  pour  pêcher le muskie. Chaque leurre a son moment de gloire et son lieu de prédilection en fonction des différentes périodes de l’année et des conditions.

La «figure 8» – Un concept très abstrait pour la plupart des nouveaux pêcheurs de muskie. Les Muskies,  sont au sommet de la chaîne alimentaire dans la plupart des eaux qu’ils habitent, et ont peu ou même rien à craindre. Cela les rend curieux et méticuleux par nature, ce qui entraîne des habitudes alimentaires très abstraites. Les muskies suivront souvent un repas potentiel avant même d’envisager de le manger,  votre appât inclus. Alors, comment convaincre un muskie suivant votre appât , de le manger ? La figure du 8.  Au fur et à mesure que vous rembobinez et que votre appât  se rapproche du bateau, que vous voyiez un poisson derrière lui ou non, commencez à accélérer la vitesse de récupération. Vous ne devrez jamais ralentir  lorsque vous utilisez la figure du 8. Mettez votre pointe de canne dans l’eau et faite de  large mouvement de balayage  en faisant un “8” avec peux de ligne sortie environ ( 60 centimètre ). De  larges virages sont la clé d’un 8 réussie. Il est très difficile pour un muskie d’1 mètres 20 de suivre votre appât si les longueurs de vos mouvements sont  de 70 centimètres . Si un muskie le suit d’un côté du bateau et est juste derrière l’appât, accélérer par intermittence à  chaque tour de votre 8. Au contraire lorsqu’un,  muskie vous suis , mais est tout de même très léthargique et semble désintéressé, ralentissez votre mouvement de  8 dans en espérant  que votre leurre lui semblera être une cible plus facile pour lui. Chaque lancer, quel que soit l’appât utilisé, se termine par une bonne figure 8.

Les leurres souple – Bien que la plupart des leurres souples  ne ressemble à aucun poisson qu’un muskie rencontre, c’est  tout de même un  appât qui va pour toute les saisons de l’année , et ce  pour une raison simple: ils attrapent du poisson. Ces appâts peuvent être récupérés dans une variété de modes différents en fonction de l’humeur du poisson. Traditionnellement, les leurres souples sont récupérés avec un “tirer, pose, tirer”. Ce style de récupération imite un appât mourant avec son action de montée et de chute. Les muskies ne veulent pas travailler dur pour leur nourriture, ce qui rend les leurres souples comme un repas facile pour le muskie. Musky Innovations et Chaos Tackle font de bon leurres souples pour les muskies , par exemple . Le  Musky Innovations ‘Bulldawg et Chaos Tackle’s Medusa sont les leurres souples a avoir .

 Les Bucktails – Les bucktails sont sans doute les appâts les plus populaire utilisé par les pêcheurs de muskies. Les bucktails produisent des vibrations dans l’eau , facilement ressenti par les muskies. Les bucktails peuvent être récupérées à n’importe quelle vitesse, selon les conditions. Les bucktails les plus populaires sont les doubles 9 lames et les doubles 10 lamesMusky Mayhem, Spanky Baits et Badson Blade Baits sont trois marques qui propose de bon bucktails.
 Les Glide Baits – Bien que les glide baits soient  des appâts  difficiles à utiliser correctement, ils sont efficace durant presque n’importe quel période de l’année. Il faut beaucoup de pratique pour apprendre à utiliser des glide baits correctement, mais ils sont important si vous désirez augmenter la quantité de muskies que vous attrapez. Les glide baits peuvent être récupérés avec une action lente puis à une vitesse rapide et irrégulière. Il existe de nombreux styles de glide baits, essayez d’en trouver quelques-uns , différents , dont vous aimez l’action et que vous arrivez a bien maitriser .
 Les leurres de surfaces  – Les attaques sur les  leurres de surfaces , sont les plus violentes attaques à observer.  Non seulement les leurres de surfaces  sont excellent lorsque les attaques se font plus rares, mais elles sont également très efficaces pour attraper les muskies une fois que l’eau s’est réchauffée. Les leurres de surfaces du style Prop-style et “walk-the-dog” sont deux appâts que tous les pêcheurs de  muskies devraient avoir dans leur arsenal. Les appâts de type Prop, comme le Pacemaker, devraient être récupérés de manière direct . Pour les leurres de surface «Walk-the-Dog», choisissez un leurre tel que le  Weagle .
 Autres appâts – Il existe des tonnes de cranckbaits , swimbaits différent et plusieurs jigs disponibles pour les pêcheurs de  muskies, variant dans toutes les tailles, formes et actions différentes. Ces appâts sont faciles à utiliser et  sont encore très efficaces. Le premier appât que vous devriez toujours garder avec vous est un 10 “STORM Kickin ‘Minnow. Ce leurre a une belle action et un look réaliste. Très efficace, les paddletails swimbaits  sont des appâts qui nécessitent  une récupération directe, mais envoient une quantité importante de vibrations dans l’eauWater Wolf Lures ‘Shadzilla, Swimmin’ Dawg de Musky Innovation, et Poseidon by Chaos Tackle sont trois bon choix de marque pour ces leurres . Que vous soyez ou non fan de jigging, vous devez avoir au moins un jig pour muskie .Le Shumway Fuzzy Duzzit est une excellente option de jig lorsque vous cherchez à ce que votre leurre soit remarqué car il envoie une immense quantité de vibrations a chaque traction vers le haut. Une option plus subtile est le Bondy Bait de Bondy Bait Company. Les deux sont de bon jig pour muskie et se sont révélés très efficaces.

 La pêche du maskinongé à travers les saisons

Les 4 saisons

Les mouvements et emplacements des muskies au cours d’une saison ou  à un moment bien précis ne seront jamais les même d’une année à l’autre. Cependant, comme tout autre poisson, ils suivent des modèles et des tendances , ce qui facilitent leur traque. Il est important de noter que les l’informations ci-dessous sont une ligne directrice de base et ne sont en aucun cas une vérité absolue. Chaque lac a des facteurs indépendants tels que la structure du lac, la base principale du poisson fourrage, le courant et la pression de la navigation de plaisance , qui influenceront le comportement d’un muskie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment choisir son fil de pêche

La pêche du maskinongé: Fonte de la glace

Lorsque le soleil sort, la glace fond et les muskies commencent à se passer de leur «humeur hivernale». Pêcher lorsqu’il y a de la glace  est une technique souvent négligée par de nombreux pêcheurs , mais elle est pourtant  viable. À ce stade du printemps, la température de l’eau à la surface est à peine au-dessus de la congélation et l’eau sous la surface est réellement plus chaude que la température de l’eau de surface. Pendant cette période de l’année, les muskies ce trouve aux endroits  dans lesquels ils vont se reproduire une fois que l’eau sera suffisamment chaude. Cependant, l’eau n’est pas assez chaude pour que les muskies se déplacent vers les zones peu profondes. Il est donc préférable de pêcher à partir des chutes d’eaux et des eaux ouvertes adjacentes aux sites de reproduction du muskie. Les appâts couramment utilisés à cette époque de l’année sont les swimbaits, les crankbaits, les leurres souples et les bucktails .

 La pêche du maskinongé: Avant la reproduction

A mesure que la température des eaux peu profondes devient supérieure à la température des chutes d’eau et des eaux ouvertes, les muskies eux , passent dans l’eau plus chaude et moins profonde. Pendant ce temps, les femelles se nourrissent fortement pour fournir à leurs corps suffisamment d’éléments nutritifs et d’énergie pour produire les œufs qu’elles libéreront bientôt. Durant les conditions douces ou a tendances de réchauffement constant, pêchez les sols peu profonds ou les herbiers avec des glide baits, des crankbaits, des paddletails swimbaits et même des leurres souples. Lorsque qu’un soudain refroidissement survient et que la température de l’eau peu profonde baisse, pêcher de manière similaire aux conditions de glace.
 Reproduction – Il n’y a pas de température d’eau bien précise à laquelle les muskies se reproduise et pas deux couples de muskies qui  pondent en même temps. Le moment précis auquel se reproduise un couple de muskies est affecté par de nombreuses variables telles que la météo, la température et les prédispositions biologiques individuelles du muskie. En général, les muski engendreront lorsque la température de l’eau est entre  13 et 18 degrés C°. Quand un muski est sur le point de frayer ou est en cours de frai, il y a très peu de chance que vous réussissiez a le capturer  . Cependant, même si vous pensez que sa pêche est inutile parce que les muskies se reproduisent, il existe probablement une population de muskies qui ne sont se sont pas encore reproduit et se nourrissent toujours. Les poissons qui ne sont pas encore reproduit  sont encore actif, donc peuvent être pêché .

La pêche du maskinongé: Après la reproduction

Le processus de reproduction est très intense pour les femelles et les mâles . Après la fraie, les femelles sont très léthargiques et veulent permettrent à leur corps de récupérer. Il y a des  postes de reproduction où certaines  femelles erre lentement près de la surface de l’eau. . Les mâles eux , sont plus actifs au cours de cette «accalmie» de naissance. Si vous devez attraper un mâle lors de la ponte ou après la fraie, il sera plus que probablement recouvert de coupures et de cicatrices. Cela est en fait causé par les femmes qui mordent les mâles pendant le rituel de frai.  Lorsque vous pêchez dans de plus petits lacs intérieurs, ce phénomène survient pendant environ deux semaines. Les lacs plus grands, comme le lac St. Clair, Mille Lacs, Green Bay (lac Michigan), et  autres vastes cours d’eau  connaissent beaucoup moins ce phénomène en raison de différentes conditions d’eau à différentes parties du lac. Une fois que les muskies se sont remis  de la fraie, ils se concentrent sur une seule chose: manger. Ce moment de la saison peut être le meilleur moment pour  pêcher  . Pour savoir quelle  leurre choisir , cela dépendra de quel sont les principaux poissons fourrage  de votre lac. Les bucktails, les leurres souples et les leurres de surfaces sont généralement les meilleures à cette période de l’année.

La pêche du maskinongé en été 

 Tout d’abord, vous devez savoir  quand est ce que  l’eau est trop chaude pour la pêche du  muskie en été. La règle générale est que vous ne pêchez pas quand la température de l’eau dépasse les  26 degrés. Cependant, la quantité d’oxygène dissous dans l’eau s’effectue par de nombreuses variables telles que le vent, la pluie, la chaleur, le courant et même la floraison des algues.  Il est donc important que vous appreniez a savoir quand et où vous ne pourrez pas pratiquez la pêche du maskinongé . En tant que pêcheurs de muskies, vous avez la responsabilité de protéger et préserver la pêche pour  les générations futures afin qu’ils puissent apprécier cet superbe activité.

L’été est peut être l’un des meilleurs moments, mais aussi l’un des plus frustrants pour la pêche du maskinongé. Au milieu de la journée, la plupart des lacs sont remplis de personnes “turbulentes” , de jet ski et autres bateau etc …. Entre les vagues créées par tout le trafic des bateaux et être en permanence “coupées”, vous devrez ramener  vos appâts à chaque bateau qui passe. Heureusement, les muskies ne se nourrissent généralement pas beaucoup au  milieu de la journée durant  l’été. La meilleure façon de faire face à cela: Pêcher très tôt et très tard. Accédez au lac bien avant le lever du soleil (une heure ou deux heures plus tôt) et pêchez jusqu’à ce que ça ne morde plus ou que vous arrêtiez de voir du poisson.  Généralement, les pêcheurs de  muskies se replient au alentour de midi, en fonction de si ça mord ou pas  et / ou de la météo. La pêche de nuit est aussi très inintéressante , mais assurez vous d’avoir pris des insecticides 😉 . La pêche nocturne en été est peut être une des partie de pêche les plus passionnante de toute l’année. Utilisez des leurres souples, des bucktails et des leurres de surfaces et les bons postes  . Ne changez rien lorsque la nuit tombe  , récupérez juste votre leurre beaucoup plus lentement.

 La pêche du maskinongé au début de l’automne 

Au fur et à mesure que les nuits s’améliorent et se font plus froides, les muskies commencent à se déplacer de leurs habitations d’été vers des eaux moins profondes. Cette période de l’année est idéale pour les bucktails et les leurres souples avec une récupération de vitesse moyenne. Un bon endroit pour commencer la pêche du maskinongé à cette période de l’année est sur les herbiers / bordures d’herbier. D’une manière générale, ce que vous pourrez constater, c’est que plus le lac est proche du “turnover “, moins les muskies sont profonds.

Turnover

 Le turnover est un terme utilisé pour décrire le processus dans lequel un lac “inverse” son eau. En été, la partie supérieure de l’eau est plus chaude que la partie inférieure. Au fur et à mesure que l’automne progresse, la couche supérieure d’eau devient plus froide que la couche inférieure, ce qui amène la couche inférieure à «s’élever» et la couche supérieure à «couler». Le turnover donne lieu à un mélange d’eau qui agite les sédiments et les mauvaises herbes dans toute la colonne d’eau. Au cours de ce “changement”, la pêche du muskie devient difficile. Les Muskies se déplacent vers les parties peu profondes du lacLes bucktails, les glide baits, les swimbaits et les leurres souples sont vos meilleur armes lorsqu’à lieu ce phénomène.

La pêche du maskinongé à la fin de l’automne 

L’un des meilleurs moment  de l’année pour la pêche du maskinongé, est la fin de l’automne , et il n’est pas rare d’y voir  les poissons les plus gras  de toute l’année. Comme l’eau continue de refroidir, le métabolisme des muskies continue de ralentir. Leurs corps les préparent pour les mois d’hiver (dans lesquels ils se nourrissent beaucoup moins) en stockant de l’énergie avec  la graisse dans leur corps. Une idée fausse assez répandue chez les pêcheurs muskies est que les muskies mangent plus à la fin de l’automne afin d’être près pour l’hiver. Ce n’est tout simplement pas le cas. L’augmentation de leur circonférence est tout simplement le résultat d’un métabolisme lent et d’une alimentation opportuniste. Les muskies de la fin l’automne  sont à la recherche d’un repas grand, gras et facile. Ils ne veulent pas utiliser leur énergie en chassant un poisson en mouvement rapide, et ils ne veulent pas non plus partir à la poursuite de plusieurs repas plus petits. C’est pourquoi les grands leurres souples et les jigs sont les plus utiles à la fin de l’automne: gros, lent et facile. Il est crucial de pêcher lentement à la fin de l’automne; cela comprend l’appât et la vitesse du bateau. Les chutes d’eau et les eaux ouvertes  détiennent de grandes masses de repas potentiel pour le muskie. Lorsque vous choisissez l’endroit à partir du quel vous allez pêcher ensuite, optez pour une zone de reproduction potentielle pour les muskies à proximité. Les Muskies fréquentent souvent les alentours de leurs sites de reproduction à la fin de l’automne. Parce que vous pêcherez plus lentement à la fin de l’automne, il est important que vous choisissiez des poste à «pourcentage élevé»  afin d’augmenter vos chances.

La pêche du muskie en conclusion .

La pêche du maskinongé offre un frisson qui ne se compare à aucun autre type de pêche. Les points décrits dans cet article sont destinés à donner aux pêcheurs de muskies qui débute l’orientation initiale nécessaire dans l’activité de la pêche au muskie. Restez patient et restez déterminé  afin de tirer le meilleur parti de vos 1000 lancers.

Vous pouvez aussi allé jeter un coup d’œil à cet article sur son cousin le brochet . 

Et vous, avez-vous déjà pratiquer la pêche du maskinongé? comment pêchez-vous le maskinongé ? j’attends vos réponses dans les commentaires 🙂 et vous pouvez aussi partager l’article si il vous a plus 🙂 Bonne pêche 🙂

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 42
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.